Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

Rumba congolaise : Maître Gims et Dadju ont présenté leur projet culturel au Chef de l’État

Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu le dimanche 30 janvier 2022 à la Cité de l’Union Africaine deux stars congolaises, Gandhi Djuna dit Gims et Dadju Djunana.

Selon une dépêche de la présidence parvenue à RTNC.CD , les deux frères ont eu des mots justes pour apprécier l’attention leur accordée par le Garant de la nation. Pour eux il s’est agi d’un moment inoubliable à jamais estampillé dans leur carrière d’artistes. Le contexte s’y prêtait d’ailleurs fort bien, puisque se situant dans le prolongement de l’inscription de la rumba congolaise dans le patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. « En tant qu’ambassadeurs du Congo, on a une carte à jouer même si on a évolué en France », a lâché Me Gims qui, à l’instar de son frère, pense que le moment est venu de s’investir afin de booster la culture congolaise à travers un apport conséquent.

Des sujets porteurs d’excellence dans un secteur aussi complexe que celui de la culture ont été au menu des échanges, a indiqué Gims plus que jamais déterminé à remettre le Congo, capitale de la francophonie, sur son piédestal au plan musical. Il y croit fermement et veut traduire ses aspirations en acte. Porteurs d’un grand projet culturel dont ils ont eu à partager le contenu avec le Chef de l’Etat, Gims et Dadju entendent s’investir dorénavant dans la création des studios d’enregistrement de standard international en RDC.

Dans le même temps, ils projettent de capitaliser leurs différentes connexions à travers le monde en vue de la tenue, au pays, d’un festival annuel susceptible d’attirer des grands producteurs et autres acteurs du show buzz international. Avec ses siècles chargés d’histoires, le Congo, pense-t-il, est capable de régénérer pour devenir l’épicentre de la culture africaine et pourquoi pas mondiale. « On va porter le Congo avec fierté partout dans le monde », a ajouté l’auteur de « Subliminal » (Disque de diamant avec 1 million d’exemplaires vendus), tout heureux d’avoir été décorés, ensemble avec son frère Dadju, et reçus chacun un passeport diplomatique pour mieux représenter le Congo à l’extérieur.

Pour sa part, Prince Dadju a salué la vision du Président de la République qui rejoint la leur avec, en soubassement, l’envie, ou mieux, le désir de faire avancer la culture congolaise en surfant sur sa meilleure représentativité à l’international.
A noter que Gims et Dadju ont évolué dans une famille de musiciens et leur géniteur, Djuna Djanana, fut chanteur du groupe Viva-la-Musica de Papa Wemba. Actuellement, les deux frères collectionnent des distinctions et passent pour les artistes congolais de la diaspora les plus en vue avec un genre de musique, Hip-Hop, R&B, très prisé par les mélomanes de tous les horizons.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...