Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

RDC/PDL-145-Territoires : Le Plan de travail et le budget 2023 adoptés

Le Comité de pilotage composé des différents ministères sectoriels et le Programme des Nations unies pour le développement(PNUD) a approuvé, jeudi, 27 avril au siège du PNUD/RDC, le Plan de travail et le budget du Programme de Développement Local des 145 territoires (PDL-145T) volet (PNUD).

A en croire les participants à cette deuxième réunion du Comité de pilotage, il était question d’évaluer les progrès accomplis par le PDL-145T, volet PNUD depuis la signature des contrats avec les entreprises d’exécution, de soumettre à l’approbation des membres le Plan de travail et le budget actualisé à la suite des études de faisabilité qui ont été réalisées.

Et aussi, d’apprécier le niveau de
mobilisation des ressources afin de formuler des recommandations adaptées pour renforcer et s’assurer de la totalité du financement de ce programme.

« Nous encourageons à travers cette réunion du Comité de pilotage des discussions franches et constructives pour nous permettre, dans un esprit de redevabilité mutuelle d’améliorer les résultats. Ainsi, le Plan de travail 2023 et son budget actualisé sur lequel nous sommes appelés à travailler ce jour doit aller à la rencontre de ces attentes « , a fait savoir la ministre d’État, ministre du Plan Judith Suminwa Tuluka.

Et d’ajouter :

« Le chronogramme de mise en œuvre et l’échéancier de paiement qui seront approuvés, devront permettre de résorber le retard cumulé dans certains territoires afin que les livraisons se fassent dans le délai « .

Le Représentant Résident du PNUD en RDC, Damien MAMA a rappelé que le PNUD exécute ce programme sur base d’un accord de partage de coût qui a été signé avec le gouvernement de la RDC.

 » Le coût global de la partie PDL-145T confiée au PNUD était estimé à USD 610 690 541 (USD Six cent dix millions six cent quatre vingt dix mille cinq cent quarante un), sur un total de 1,660 milliards USD. Ce montant s’élève actuellement à 643 556 211 USD, soit 32 865 670 USD d’augmentation, à la suite d’une variation des coûts pour la première phase. Et le PNUD a déjà contribué avec 8 millions de dollars pour résorber ce gap et attend impatiemment la mise à disposition des 24 millions restants pour permettre la signature prochaine des contrats pour le reste des 450 infrastructures « ,a précisé Damien MAMA.

A savoir qu’à l’issue de cette réunion, il a été retenu de mettre en place le cadre institutionnel pour la coordination nationale du programme tant au niveau technique que politique.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour rappel, le PDL-145T est un programme du gouvernement, adopté lors de la trente-quatrième réunion du Conseil des ministres tenue le 24 décembre 2021 qui vise à réduire les inégalités spatiales et à transformer les conditions et cadres de vie des populations congolaises vivant dans les territoires ruraux jusque-là mal desservies par les infrastructures et services sociaux de base.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...