Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

RDC-Lutte contre la corruption : Le président Félix Tshisekedi veut renforcer la Cour des Comptes et les cours et tribunaux

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo entend renforcer la Cour des Comptes et les cours et tribunaux en vue de permettre à son pays de lutter efficacement contre la corruption.

Il l’a dit dans son discours, ce jeudi 9 décembre 2021, au sommet sur la démocratie organisé par visioconférence par le président des États-Unis d’Amérique Joe Biden.

« Je ne pouvais, à mon accession au pouvoir, m’imaginer le degré de corruption qui rongeait mon pays. Afin de répondre à ce fléau et en vue de dégager les moyens nécessaires pour le développement économique et social de nos populations, j’ai engagé une lutte sans merci contre cette gangrène. Le renforcement de l’Inspection générale des finances (IGF) et la lutte qu’elle a menée sans désemparer contre les réseaux mafieux bien installés en République Démocratique du Congo ont permis à l’État de commencer à engranger des dividendes de la lutte anti-corruption qui contribuent à l’assainissement de nos finances publiques », a déclaré le président Tshisekedi.

À l’en croire, ces efforts sont actuellement concentrés sur le secteur minier et le réexamen des contrats « parfois léonins » signés dans ce domaine, en vue d’un rééquilibrage des partenariats et ce, dans l’objectif de les rendre plus équitable.

« Fort des résultats obtenus à ce jour, je m’engage à poursuivre cette lutte contre la corruption sous toutes ses formes », a rassuré Félix Tshisekedi.

Et pour y parvenir, le chef de l’État congolais compte adopter les mesures suivantes :

– Le renforcement et l’autonomisation de l’Agence nationale de la lutte contre la corruption ;

– Le renforcement de la Cour des comptes et des cours et tribunaux ;

Advertisement. Scroll to continue reading.

– La réforme des lois anti-corruption et ;

– L’orthodoxie dans la gestion transparente des ressources publiques et de l’exécution du budget de l’État.

Rappelons que le premier avocat général de la Cour des comptes Christian Mudina Leboye a déclaré le 7 décembre dernier lors de la cérémonie de lancement du Plan stratégique 2022-2025 de sa juridiction que la Cour des comptes a besoin de 18,2 millions USD pour mettre en œuvre de manière efficace des actions de contrôle des finances publiques à travers le pays.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...