Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

RDC : L’ex gouverneur du Kongo Central Atou Matoubuana aux arrêts pour le présumé détournement des fonds publics

L’ex gouverneur de la province du Kongo Central, Atou Matubuana, est aux arrêts depuis ce samedi 18 décembre 2021 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Selon plusieurs sources judiciaires contactées par RTNC.CD , son arrestation est consécutive à la dernière mission de l’inspection générale des finances (IGF) ayant décelé plusieurs millions des dollars détournés dans sa gestion.

« Oui nous avons vu Atou Matubuana être appréhendé par la justice au niveau de Pont Cabu. Ce sont les éléments du parquet près la Cour Cassation en tenue civile » rapporte un témoin .

Une autre source proche de la Cour de Cassation précise à RTNC.CD que cet ex gouverneur du Kongo Central risque d’être jugé en flagrance après sa dernière fuite du pays .

La même information est lancée par l’ONG ACAJ via tweeter.

« Atou Matubuana ex gouverneur de la province du Kongo Central, vient d’être arrêté à Kinshasa en exécution du mandat d’amener émis par le procureur général près la cour de cassation qui le recherchait pour faits de détournement des fonds publics », a indiqué cette structure de défense des droits humains sur Twitter.

L’ex gouverneur du Kongo-Central avait été accusé de détournement de plus de huit millions de dollars américains en 2020, considérés comme des avantages illégaux selon les enquêtes de l’Inspection générale des finances (IGF).

L’IGF avait conclu, dans une note envoyée au Procureur général près la Cour de cassation, que la gestion du gouverneur Matubuana au cours de l’année 2020 était caractérisée par l’absence des pièces justificatives des dépenses ayant occasionné d’importants détournements.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Destitué le 04 décembre 2019 par l’assemblée provinciale pour mégestion, Atou Matubuana a été réhabilité en date du 23 octobre 2021 par la section contentieux du Conseil d’État et notifié le lundi 25 octobre par cette même juridiction. Cette dernière avait demandé, via son acte de notification de l’ordonnance en référé-liberté, « la suspension des effets de la décision portant organisation de l’intérim ouvert aux fonctions de Gouverneur de la province du Kongo Central, par le vice-premier ministre de l’intérieur.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...