Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :
Kwilu deux présumés complices des contrefacteurs des billets de 10 000 et 20 000 CDF aux arrêts
Kwilu deux présumés complices des contrefacteurs des billets de 10 000 et 20 000 CDF aux arrêts

Economique

RDC : « Les billets de 10.000 et 20.000 FC émis le 4/01/2022 ont cours légal sur l’étendue du territoire national » (BCC)

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 5 août 2022 à Kinshasa, la Banque centrale du Congo (BCC) confirme que « les billets de 10.000 et 20.000 Francs congolais, émis le 4/01/2022 ont cours légal sur l’étendue du territoire de la RDC et circulent concomitamment aux billets émis antérieurement ».

Ce communiqué intervient après des images mettant sur les réseaux sociaux numériques des billets précités avec des signatures différentes. Certains internautes ont même affirmé que ces billets étaient les résultats d’une contrefaçon.

Mais selon la BCC, « ce changement de signature est lié à la nomination de Mme le gouverneur Malangu Kabedi Mbuyi à la tête de l’Institut d’émission, conformément à l’ordonnance N0 21/041 du 12 juillet 2021, modifiant et complétant l’ordonnance N0 21/036 du 30 juin 2021 portant nomination d’un gouverneur et des vice-gouverneurs de la Banque centrale du Congo ».

«Ce changement de signature sera également observé sur toutes les autres dénominations de la gamme actuelle en circulation», ajoute la Banque Centrale du Congo.

Dans un autre communiqué publié ce même vendredi, le comité de politique monétaire de la BCC affirme avoir noté une tendance à la surchauffe sur le marché des changes et a pris des mesures conséquentes à cet effet.

Comme causes de cette situation, le comité de politique monétaire a mis en exergue la faiblesse de l’offre des devises des banques, l’expansion des avoirs libres de ces dernières et l’incertitude quant à l’évolution économique internationale au vu de la poursuite du conflit en Ukraine et de la résurgence de la COVID-19, notamment en Chine indique le communiqué.

Comme mesures pour faire face à cette situation, le comité de politique monétaire a adopté les mesures suivantes :

procéder vendredi 5 aout 2022 à une opération d’adjudication des bons BCC au titre de réglage fin pour les maturités de 7, 28 et 84 jours,
élargir le mercredi 10 aout 2022, les fourchettes d’appel d’offres de bons BCC,
réduire les coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts en devise en vue d’améliorer l’offre subséquente sur le marché de change,
rehausser les taux de la réserve obligatoire sur les dépôts en monnaie nationale et intervenir sur le marché de change via la vente des devises au cours de la semaine prochaine, souligne le communiqué.
Le comité de politique monétaire tient à rassurer le public sur la capacité de réaction de la banque centrale du Congo à soutenir efficacement et durablement la stabilité sur le marché des changes au regard du niveau confortable de ses réserves de change, conclut le communiqué.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

A la Une

La Couverture Santé Universelle décrétée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo « Cause nationale » pour ce qu’elle représente pour...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...