Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Société

RDC : Les attentes des agricultrices paysannes pendant la saison A et la COP 27 (Interview ) 

Les agricultrices paysannes réunies au sein de l’ASBL « appui à la communauté rurale pour le développement durable et la protection de l’environnement », attendent l’amélioration de leurs capacités en production des maïs par les techniques et outils modernes en vue d’atteindre la cape de l’autosuffisance alimentaire dans chaque communauté de base, et l’autonomie économique pour l’émergence de la République démocratique du Congo.

C’est ce qui ressort de l’interview qu’elles ont accordé à RTNC.CD ce mardi 27 septembre 2022.

Selon Safi Kazadi, ambassadrice du maïs variété  Jkk981, la saison A mieux, saison pluvieuse, saison d’abondance alimentaire, doit être une occasion propice pour les décideurs d’investir dans les projets de reboisement et la relance agricole à travers l’agriculture mécanisée.

« L’énergie créatrice va nous amener à l’indépendance économique. Cela passe par l’industrialisation et les villages équipés. Le projet de reboisement ne peut pas nous conditionner à la dépendance des bailleurs de fonds au risque de tomber à l’inconscience, l’insouciance alors que la RDC est capable d’autofinancement » a-t-elle confié

S’agissant des travaux de  la cop 27 prévue au Caire en Egypte dont la République démocratique du Congo,  est co-organisateur, ces agricultrices paysannes du maïs variété jkk981, appellent la délégation congolaise à veiller sur les intérêts de la République.

« Il faut y aller avec méthode, signer des contrats, négocier des marchés devant répondre aux attentes des agricultrices et tous les Congolais engagés dans la stabilisation du changement climatique, l’Egypte, pays désertique l’a compris, en s’associant le forestier, la RD Congo », a indiqué, madame Safi Kazadi.

Notons que le président congolais a fustigé, lors du sommet de l’adaptation de l’Afrique à Rotterdam, au Pays-bas,  l’attitude des grands pollueurs du monde et le non-respect des engagements relatifs au financement en termes de la transition climatique, estimé à hauteur de 36 milliards de dollars américains en faveur de l’Afrique qui ne reçoit à peine 6 milliards l’an.

La rédaction

Advertisement. Scroll to continue reading.
Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...