Connect with us

Hi, what are you looking for?

IMG 20220407 WA0052
IMG 20220407 WA0052

A la Une

RDC : Le ministre de l’ESU lance les travaux de réhabilitation de cinq universités publiques

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi, a lancé ce jeudi 7 avril 2022, les travaux de réhabilitation de cinq universités publiques de la RDC.

La cérémonie s’est déroulée à l’Université pédagogique nationale ( UPN), en présence du conseiller spécial du chef de l’État en matière des infrastructures, David Mukeba, et du président de l’Autorité de Régulation de la Poste et Télécommunications du Congo (ARPTC), Christian Katende.

Le premier établissement à bénéficier de ce projet initié par le président de la République Félix Tshisekedi, est l’Université Pédagogique Nationale (UPN) où Muhindo Nzangi a procédé à la pose de la première pierre

«Grâce au chef de l’État, l’UPN va devenir la première université congolaise qui va ressembler aux universités européennes. Les travaux ont commencé, les équipes vont travailler jour et nuit. Nous n’avons pas le temps à perdre », a déclaré le ministre de l’EDU sur un ton ferme.

M. Nzangi a tenu à rassurer que ce chantier ne connaîtra aucune perturbation liée au financement durant les travaux. Il promet de veiller personnellement pour que ces travaux qui doivent durer trois années civiles ( 2022-2025) puissent se dérouler en toute célérité jusqu’à la livraison totale des ouvrages.

«Tout a été respecté. Les contrats ont été signés après un appel d’offres régulier. Ceux qui ont gagné les marchés, exécutent ces travaux. Le président a promis de moderniser les universités. L’UPN sera l’exemple de la déclaration du président de la République de faire de la RDC l’Allemagne de l’Afrique. L’UPN sera modernisée et équipée comme toutes les autres universités. Le président de la République a mis à contribution l’ARPTC qui a rendu disponible tous les moyens nécessaires pour le début et la finalisation de ces travaux. Toutes les universités du pays seront dotées des infrastructures modernes. Une oeuvre signée Fatshi Béton [Félix Tshisekedi ndlr] », a-t-il souligné.

À l’UPN, ces travaux consisteront notamment en la construction d’un bâtiment de 32 auditoires avec une capacité d’accueil de 200 étudiants, d’un bâtiment administratif et d’un amphithéâtre.

Pour le comité de gestion et l’ensemble de la communauté universitaire de l’UPN, c’est un motif de satisfaction. Le recteur de cet établissement, le professeur Anastasie Masanga promet de suivre de près l’évolution de ces travaux et d’en faire régulièrement rapport à l’autorité de tutelle.

« Le président de la République a promis et il réalise. Les entreprises qui construisent nous ont demandé de faire le suivi ensemble. Comme le ministre l’a dit, nous viendrons régulièrement pour suivre l’évolution des travaux », a-t-il déclaré.

Le projet de construction et de réhabilitation des universités du pays comprend 3 phases. Le coût de la première étape est de 100 millions de dollars américains. La durée des travaux est de 3 ans.

Soulignons qu’au total cinq établissements publics de l’ESU sont concernés par ce projet de réhabilitation et de construire. Au-delà de l’Université Pédagogique Nationale, il y a l’Université de Mbuji-Mayi, l’Université de Kananga, l’Université de Bunia et l’Institut National du Bâtiment et des Travaux Publics (INBTP/Kinshasa).

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Politique

En séjour dans la province du Sud-Kivu, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Denis Kadima Kazadi, a présidé une séance de travail...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...