Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

RDC : La coopération entre le gouvernement et la MONUSCO au cœur de l’échange entre Jean-Michel Sama Lukonde et Jean-Pierre Lacroix

RDC : La coopération entre le gouvernement et la MONUSCO au cœur de l’échange entre Jean-Michel Sama Lukonde et Jean-Pierre Lacroix

Le secrétaire adjoint de l’ONU en charge des opérations de maintien de la paix a poursuivi sa discussion le dimanche avec le premier ministre de la République Démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde.

A en croire une dépêche de la primature consultée ce lundi 1er août 2022 par la rédaction de RTNC.CD , les deux personnalités ont évoqué la nécessité de renforcer la coopération entre le gouvernement et la MONUSCO.

Jean-Pierre Lacroix a aussi remercié le gouvernement de la République pour les mesures qui avaient été prises pour renforcer la sécurité dans les différentes localités touchées par les manifestations contre la mission onusienne.

« Nous avons d’une manière générale évoqué la nécessité de renforcer la coopération entre le gouvernement et la MONUSCO à tous les niveaux, la coordination, qu’il s’agisse du soutien aux efforts diplomatiques en cours qui sont absolument indispensables dans ce processus de Naïrobi, de Luanda, puisque nous avons une situation qui a une dimension de crise, des tensions régionales qui se superposent à des tensions locales, un contexte national particulier. Donc, nous sommes convenus de renforcer notre coordination sur ces dimensions, sur la dimension sécurité, mais également sur la communication. Parcequ’il est important que nous parlions d’une même voix et nous travaillions ensemble à lutter contre la désinformation, les manipulations, les appels de la haine, les incitations des violences qui, malheureusement, sont trop souvent présents dans les réseaux sociaux et ailleurs », a-t-il déclaré cité par la primature.

Jean-Pierre Lacroix a, par ailleurs, rappelé que l’action de la MONUSCO en RDC s’incrit dans le plan de transition qui a été négocié avec le gouvernement.

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a réitéré une fois de plus le message de paix lancé par le chef de l’État.

« C’est aussi l’occasion de réitérer l’appel que le président de la République avait lancé hier à l’apaisement et au calme. Au-delà du fait qu’il y a des urgences sécuritaires mais c’est des questions qui sont à la table comme monsieur Lacroix l’a dit tout à l’heure. A Luanda ou à Naïrobie, il y a un processus qui permettra et nous sommes sûr d’aboutir à la paix. Il n’est pas du tout admissible que la violence soit la réponse à l’impatience que nos compatriotes vivent, que nous vivons nous même pour le retour de la paix », a-t-il ajouté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette rencontre coïncide avec l’incident qui s’est produit le même dimanche au poste frontalier de Kasindi, à Beni, au Nord-Kivu, impliquant la MONUSCO. Des casques bleus ont ouvert le feu causant des pertes en vies humaines et des blessés, afin de forcer le passage.

La Rédaction

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...