Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Sécurité

RDC : « Kagame et ses terroristes rwandais ont déjà tué plus de 10 millions des congolais à l’Est » (Freddy Mulumba sur le livre de Charles Onana)

Le Rwanda mène des incursions en RDC causant des massacres des populations civiles, affirme le journaliste d’enquête, politologue, et essayiste franco-camerounais Charles Onana, via son nouveau livre dénommé « holocauste au Congo ».

La présentation symbolique à l’opinion nationale et internationale de cet « ouvrage scientifique » a été faite ce vendredi 21 avril 2023 à Kinshasa, par le politologue Freddy Mulumba Kabuayi.

« Si l’on viole les femmes à l’Est de la RDC, et qu’on se tait, si l’on massacre les populations civiles, si l’on utilise les enfants dans les mines de coltan et du diamant, c’est parce ce que le Rwanda mène des incursions», a dit Freddy Mulumba citant l’auteur du livre Charles Onana.

Les Occidentaux ou les Africains qui prennent le Rwanda comme modèle, a-t-il insisté, doivent demander clairement la provenance de ses ressources.

Charles Onana a souligné, par ailleurs, que toutes les aides à Kagame sont apportées en vue de l’obtention des ressources de la RDC, notamment les mines, le coltan et le diamant, avant de signaler que les partenaires de Kagame sont récompensés par les richesses du Congo.

« C’est pour cela que la RDC vit une situation terrible en dépassant le nombre l’ensemble de la population décédée de 1994, près de 6 millions», laisse entendre le journaliste, précisant que la RDC compte à ce jour près de 10 millions de morts et 500.000 femmes violées.

Il a fait remarquer que cette situation n’est pas abordée à tous les niveaux, expliquant que parler de ces morts signifie interroger le rôle et l’action de Kagame et du Rwanda sur le territoire congolais.

Le projet d’invasion du Congo

Le politologue Onana a indiqué qu’en 1994, il y a eu l’invasion masquée du Zaïre, affirmant de ce fait que Kagame avait fermé les frontières avec la Tanzanie et le Burundi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Toute la population était dirigée vers l’Est du Congo » , a-t-il dit, poursuivant qu’il y a eu en prévision le projet d’envahir le Congo en évitant de le faire militairement ou brutalement.

Selon lui, le prétexte était qu’il y a des génocidaires qui sont réfugiés à l’Est du Congo, soulignant qu’après plusieurs années, ces derniers se trouvent autour des mines, de diamant et du coltan de la RDC.

Il a fait savoir également que nombreux rapports des Nations unies démontrent le pillage des richesses de la RDC par le Rwanda et la vente du coltan par Kigali, la capitale rwandaise.

Il sied de signaler que l’ancien ministre Justin Bitakwira ainsi que les professeurs Balufu et Bilolo ont également commenté cet ouvrage.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...