Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Société

RDC-Fonction Publique : Poursuite des travaux d’évaluation du protocole d’accord de Bibwa

Le gouvernement et l’intersyndicale de l’administration publique évaluent depuis ce mercredi 31 août 2022, le protocole d’accord de Bibwa du 02 novembre 2021 signé par les deux parties

Les travaux ont été lancés le mardi par le vice-premier ministre, ministre de la Fonction Publique Jean-Pierre Lihau.

Dans son discours d’ouverture, Jean pierre Lihau a dit qu’il est anormal qu’un fonctionnaire de l’État soit impayé pendant plusieurs années.

«Le fait qu’un fonctionnaire de l’État soit impayé pendant plusieurs années est devenu un phénomène normal. Des régimes changent, les gouvernements se succèdent, les années passent mais cette question demeure intacte mieux elle s’empire.L’heure est arrivée, mesdames et messieurs, de nous arrêter un moment. Stop ! Arrêtons-nous ! Et, essayons de faire les choses autrement », a t-il dit.

Le ministre de la fonction publique trouve anormale l’augmentation des salaires pour certains agents oubliant ceux qui touchent rien.

«L’augmentation de salaires sollicité par les uns et les autres est légitime. Néanmoins, on ne peut pas continuer à privilégier les uns laissant les autres au bas de l’échelle. Il y’a des fonctionnaires sans primes ni salaires, livrés à la mort et à la déchéance humaine. Cela doit s’arrêter» a martelé Jean pierre Lihau

Il a, en outre, appelé à la solidarité et à la justice pour redresser l’administration publique de la République démocratique du Congo.

Dans la foulée, Fidèle Kiyangi , président de l’INAP , a témoigné sa reconnaissance au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et au gouvernement congolais pour la volonté politique affichée dans la mise en œuvre des différentes résolutions.

Selon les deux parties, le progrès réalisé depuis la signature de ce protocole d’accord sont notamment la poursuite de l’assainissement du fichier de référence de l’administration publique et recensement biométrique des agents et fonctionnaires de l’État, le rabattement de l’impôt professionnel sur le revenu,(IPR) ; l’augmentation du salaire de base faisant passer le huissier de 165.000fc à 244.000fc soit une augmentation de 45%, la reconfiguration structuro-fonctionnelle de la caisse nationale des agents des services publics de l’État (CNSSAP), la mécanisation de plus de 25.000 agents non payés, l’amorce du processus de la mise à la retraite des fonctionnaires éligibles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Signalons que ces travaux d’évaluation du protocole d’accord de Bibwa vont se clôturer le jeudi 01 septembre 2022.

La rédaction

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...