Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

RDC/FINANCES : Le Ministre des Finances tient à mobiliser davantage des recettes pour l’Etat

 

RDC/FINANCES :  Le Ministre des Finances  tient à mobiliser davantage les recettes pour  l’Etat

La mobilisation décuplée des recettes est devenue un véritable leitmotiv de la vision du Ministre des Finances Nicolas KAZADI. Pour ne pas tomber de son piédestal, il s’évertue à trouver des solutions idoines aux multiples préoccupations du gouvernement en rapport avec la situation pécuniaire. Voilà pourquoi, il multiplie des réunions avec les directeurs généraux des régies financières pour cette fin.

La  réunion du jeudi 10 juin 2021 présidée par l’argentier national en présence de la Vice Ministre O’Neige N’SELE, avait pour but de faire le point sur les engagements que les patrons des entreprises pourvoyeuses des recettes à savoir la DGI, la DGDA et la DGRAD devaient prendre pour les actions futures, selon le Directeur Général de la DGI Barnabé MWAKADI MWAMBA qui répondait aux questions de la presse.

Les recettes réalisées par les régies au mois de mai 2021 s’élèvent à 1.021 milliard CDF, soit 119% par rapport aux prévisions budgétaires. Elles représentent le double de celles réalisées en 2020. Pour les 5 premiers mois de l’année 2021, les recettes sont de l’ordre de 4.432,4 milliards CDF, frôlant ainsi la moitié des recettes prévues dans le budget de l’exercice 2021.

Barnabé MWAKADI MWAMBA de la DGI , dit redoubler d’ardeur pour mobiliser plus de recettes grâce à sa rigueur et son abnégation, question de répondre favorablement aux assignations en dépit de ce contexte de morosité économique causée par d’innombrables facteurs endogènes et exogènes. Ces réunions désormais dépossédées du caractère aléatoire et sporadique donneront lieu à une rétribution pour tout celui qui se distinguera sur base des résultats parmi les directeurs généraux des régies financières.

Pour l’inspecteur général des Finances Jules ALINGETE qui avait  participé à cette réunion, il est temps que l’Etat de droit s’applique sous toutes ses formes, singulièrement en matière financière. En tant qu’instrument de contrôle pour se rassurer de la bonne gestion des finances publiques, l’inspection générale des finances au travers de ses inspecteurs qui se saignent aux quatre veines dans le cadre de leurs missions in situ, veut ancrer la parcimonie pour permettre au trésor public de sortir de l’ornière.

Tacitement, le patron des finances congolaises est entrain de faire signer aux managers des entreprises sous-tutelle du Ministère des Finances, des contrats de performance sans état d’âme pour ranimer la croissance économique à travers toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. A ce propos, tous les contribuables sont invités à la discipline en mettant fin aux déclarations fallacieuses qui ne reflètent pas la réalité de leurs entreprises respectives.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par ailleurs, le Ministre Nicolas KAZADI, privilégie le respect des engagements, comme meilleure alternative vers l’apothéose que doit atteindre la RDC. Par conséquent, il a pris la noble décision en sa qualité d’homme d’Etat de ne plus accumuler le paiement de la rétrocession.

Finances /Rtncweb

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...