Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :
WhatsApp Image 2021 08 23 at 22.20.37 678x381 1
WhatsApp Image 2021 08 23 at 22.20.37 678x381 1

A la Une

RDC-EPST : Tony Mwaba salue l’implication du président Tshisekedi pour « l’amélioration de la situation sociale des enseignants »

Invité ce mercredi 1er décembre 2021 à l’Assemblée nationale pour une question orale , le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) a salué l’amélioration des conditions sociales des enseignants suite à l’implication personnelle du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

A l’en croire, les avancées sont enregistrées dans le traitement salarial des enseignants sur toute l’étendue du territoire national après la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base.

« En ce qui concerne l’évolution de la situation salariale de l’enseignant, avec la mise en œuvre de la gratuité, il y a lieu de noter ce qui suit : En ce qui concerne les salaires, un enseignant du territoire a vu sa rémunération revue à hauteur de 197.777 FC comparativement à la situation d’avant la gratuité. Pour un enseignant du chef-lieu, 215.277 FC. Pour l’enseignant de la ville de Kinshasa et de Lubumbashi, 365.775 FC », a déclaré le ministre Tony Mwaba.

Et de marteler :

« En ce qui concerne les frais de fonctionnement, il faut relever également qu’avant la gratuité toutes les écoles bénéficiaient d’une enveloppe forfaitaire de 45.000 FC en terme de frais de fonctionnement quelle que soit sa catégorie, quelle que soit sa taille, quel que soit le nombre de classes, quel que soit le nombre d’enseignants. Mais avec la gratuité, les écoles de la première catégorie se sont vues octroyer une enveloppe de 90.000 FC en terme de frais de fonctionnement. Pour la deuxième catégorie, au lieu de 45.000 FC ils ont une enveloppe de 400.000 FC. Pour les écoles de la troisième catégorie, en lieu et place de 45.000 FC, ils ont vu leur frais de fonctionnement élevé à 600.000 FC le mois. Et pour les écoles dites de prestiges ou les écoles de références, leurs frais de fonctionnement ont été revus à hauteur de 2 millions de FC le mois ».

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique a indiqué que l’effectif des enseignants payés est passé de 400.000 à plus de 600.000 enseignants.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

A la Une

La Couverture Santé Universelle décrétée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo « Cause nationale » pour ce qu’elle représente pour...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...