Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

RDC : Dorcas Mbombo appelle les présidents africains à collaborer avec le FIFAF pour Booster les femmes

Plus de 100 femmes prennent part depuis le lundi 05 septembre , au palais du peuple aux travaux de la deuxième édition du forum international des femmes africaines (FIFAF) axé sur le développement personnel et les richesses communes base d’une économie africaine résiliente.

Quatre thèmatiques sont débattues au cours de ces assises entre autres, le leadership féminin et le développement personnel, la bonne gouvernance, l’entrepreneuriat féminin, la gestion des conflits et le changement climatique.

Pour la coordonnatrice régionale du FIFAF, Dorcas Nancy Mbombo, ces thématiques constituent le levier du développement des femmes par les femmes de la RDC et d’ailleurs.

« Ces trois jours que nous allons passés ensemble représentent à nos jours une opportunité que le FIFAF trouve pour réussir la vision et les objectifs qui résument la place de la femme à la bonne gouvernance à l’amélioration des conditions de vies des populations, à la résilience au effet du changement climatique, à la gestion et à la résolution des conflits » a déclaré Dorcas Mbombo.

Et d’ajouter :

« Les femmes du FIFAF sont fières du progrès et de l’évolution de la situation de la femme dans l’administration publique, dans la vie politique, dans le rythme seulement de l’homme dans la masculinité positive telle que voulu par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, « champion genre ».

Le FIFAF est l’expression de la dignité de l’implication multisectorielle et multidimensionnelle de la femme et de la jeune fille congolaise dans le gestion de la chose publique.

Le FIFAF est un cadre permanent d’échange entre femmes africaines et de la diaspora pour les plaidoiyers et la participation de la femme africaine au poste de prise de décision.

« Nous voulons réveiller une prise de conscience dans les chefs des femmes africaines pour qu’elles se rendent compte du rôle qu’elles jouent où qu’elles ont à jouer dans leurs sociétés ou communautés respectives », a precisé la coordinatrice régionale du FIFAF.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Et de renchérir : « FIFAF se veut aussi un cadre de réflexion sur les contraintes qui pèsent sur la femme ».

Dorcas Mbombo a , à cet effet, lancé un appel aux présidents africains et leur gouvernement afin de faciliter la collaboration avec FIFAF pour l’intérêt des femmes.

Elle a , par ailleurs, annoncé le lancement d’un centre de formation continue en leadership féminin, l’éthique, la gestion axée sur le résultat, comment un leader doit communiquer, la bonne gouvernance…
Il s’agit d’un centre multidisplinaire basé en RDC pour toute l’Afrique dénommée : « université saison de pluie » avec pour tâche de former la future dirigeante et les leaders pour plus d’ efficacité et de rationalité dans sa gestion.

La ministre du Genre, Gisèle Ndaya a officiellement ouvert lesdits travaux qui vont se clôturer le 07 septembre prochain.

La rédaction

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...