Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :
IMG 20221219 WA0001
IMG 20221219 WA0001

Culture

RDC : Derniers hommages à l’artiste musicien Verckys Kiamuangana Mateta ce lundi à Kinshasa

 

Le corps de l’artiste Georges Kiamuangana Mateta alias Verckys Vévé est sorti ce lundi à la morgue du cinquantenaire.

Selon les reporters de la RTNC qui livrent l’événement en direct sur les antennes, le cercueil de cet ancien saxophoniste de talent est déjà exposé au palais du peuple pour une cérémonie des derniers hommages, avant d’être enterré le même jour à la nécropole entre ciel et terre.

Décédé à l’âge de 78 ans, Verckys Kiamuangana Mateta était compositeur, chef d’orchestre, producteur de disques.

Il a évolué au sein de l’l’orchestre OK Jazz de Luambo Makiadi, Langa Langa Stars, Choc Stars, Victoria Eleison, Anti Choc, Historia; avant de créer son propre orchestre « Vévé ».

Il fut patron des Écuries « Vévé » et ancien PCA de la Société congolaise des droits d’auteurs et des droits voisins (SOCODA). Bien avant, il a été président de l’Union des musiciens du zaïre, devenu ensuite, Union des musiciens du Congo en 1997, avec le changement de nom du pays.

On se souvient aussi de son excommunication de l’église Catholique en 1979 à cause de sa chanson «Nakomitunaka », jugée hérétique par le clergé. Sa fille Ancy Kiamuangana a repris en 2016 ce tube, qui est disponible sur youtube.
Cet artiste polyvalent se double d’un homme d’affaires avisé, note Jean-Pierre François Nimy Nzonga dans son « Dictionnaire des immortels de la musique congolaise moderne », publié en 2007.

Verkys a fait fortune dans la production musicale. Il est l’un de tous premiers à se faire réellement de l’argent grâce à la musique; alors qu’à l’époque, les musiciens ne vivaient pas de leur art. Ce qui lui valut le surnom célèbre quoique peu élogieux de « Wazola Nzimbu [Ndlr : celui qui aime l’argent] », peut-on découvrir dans les écrits de Nimy Nzonga.

« Senza », l’un de tous premiers disques de Koffi Olomide, chanté en collaboration avec Papa Wemba et Kester, a été enregistré au studio de Verkys.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Qualifiant ce dernier d’entrepreneur schumpetérien, l’écrivain Jean-Pierre François Nimy rapporte que Kiamuangana aligne les unes après les autres plusieurs activités : l’édition d’un hebdomadaire d’information, l’érection d’un studio d’enregistrement, la création d’une manufacture des disques et d’une usine de duplication des cassettes audio.

Homme d’affaires et artistes à la fois, Verkys Kiamuangana Vévé ajoute une flèche à son carquois en devenant mécène et protecteur de ses confrères, précise Nimy.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

A la Une

La Couverture Santé Universelle décrétée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo « Cause nationale » pour ce qu’elle représente pour...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...