Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la Une

RDC : « C’est possible de créer des millionnaires Congolais dans le court terme » (L’UDPS Luc Kabunangu)

Tribune

L’une des questions qui dominent la communauté congolaise ces derniers jours et qui m’est aussi posée partout où je vais, étant donné mes interventions sur les questions de promotion de l’entrepreneuriat congolais par le billet des activités annexes et connexes de différentes entreprises dans le secteur privé, est celle de savoir s’il est vraiment possible de créer des millionnaires congolais.

Je réponds toujours à l’affirmatif et dans le court-terme, dans le contexte de la Loi N° 17/001 du 08 Février 2017 fixant les règles applicables à la sous-traitance, dite Loi sur la sous-traitance. Cette Loi vise à promouvoir les petites et moyennes entreprises (PME) congolaises, c’est-à-dire des PME aux capitaux détenus majoritairement par des congolais, avec des sièges sociaux situés en RDC, dont les gestionnaires sont majoritairement congolais et le personnel essentiellement congolais.

La qualité et la performance des PME dépendent naturellement des facteurs fondamentaux déterminants du climat d’affaires dans un pays tels que l’infrastructure de transport et communication, l’énergie, l’eau potable, la main d’œuvre qualifiée, une administration publique efficiente, une justice efficace et expéditive, etc.

La promotion des PME dépend aussi d’une politique économique particulière et ciblée du gouvernement. Dans ce contexte la RDC a promulgué la Loi de la sous-traitance qui vise à promouvoir les PME dans le secteur privé. Cette Loi défini la politique du gouvernement pour le redressement du déséquilibre économique en défaveur du congolais. Le même type de Loi et des Lois sur le contenu local a été introduit dans certains pays Africains qui comptent aujourd’hui des milliardaires, des multimillionnaires et des millionnaires.

Le Nigéria et l’Afrique du Sud par exemple comptent des milliardaires et des multimillionnaires parmi leurs populations pour avoir adopté des politiques promouvant l’entrepreneuriat local. Le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Kenya, etc. comptent des millionnaires chiffrés en dizaines des milliers. Cela ne serait pas différent avec la RDC partant de l’application effective et efficace de la Loi sur la sous-traitance.

Pour ce faire, l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur privé devrait se concentrer prioritairement sur la sensibilisation des entreprises principales, la performance efficace et continue des missions de contrôle et la prise des sanctions contre les entreprises qui ne respectent pas la Loi et les congolais qui s’adonnent aux prête-noms ou fronting.

Luc Kabunangu, auditeur professionnel et cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Advertisement. Scroll to continue reading.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...