Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Sécurité

RDC : Arrestation de 2 espions rwandais qui préparaient un attentat à Kinshasa

Les services de sécurité de la RDC restent vigilants en cette période des festivités de fin de l’année. C’est ainsi qu’ils ont réussi à mettre la main sur deux espions Rwandais, dont un élément de l’armée Rwandaise, et deux de leurs complices congolais, qui préparaient un attentat dans la capitale congolaise.

Selon le vice-ministre de l’Intérieur qui a donné cette information au cours d’un briefing presse ce mardi 27 décembre 2022, ces espions Rwandais, ainsi que leurs complices congolais sont nommés
Juvenal Nshimiyimana Biseruka,
Moses Murokore Mushabe, Santos Mugisha Ruyumbu et Remy Nganji Nsengiyumva.

Ils étaient déjà loin dans leur projet macabre. Ils avaient même déjà acquis un grand terrain dans les environs de l’aéroport international de N’djili où cette attaque était préparée, en agissant sous la couverture d’une ONG de développement dénommée « African Health Development Organization » (AHDO).

 » Ces espions sont entrés en RDC sous prétexte d’une ong de développement. Ils sont tombés dans le filet des services de sécurité congolais avec deux de leurs complices. Ces espions avaient non seulement infiltré des hauts gradés des FARDC, des personnalités politiques de grande envergure, ainsi que des opérateurs économiques et membres de la société civile. Le téléphone du militaire Rwandais arrêté, après exploitation, a révélé que ce dernier a eu accès aux différents sites stratégiques de la capitale, et ce, en complicité avec certains officiers généraux et supérieurs des FARDC »,

D’autres espions sont recherchés d’autant plus que cette ONG avait ouvert des antennes dans les provinces de Kwilu, Kwango, Kasaï, Nord-Kivu et Sud-Kivu. Le ministre rassure qu’ils seront finalement rattrapés.

 » L’acquisition par ces espions d’un important patrimoine foncier dans le périmètre de l’aéroport international de N’djili et de Kibomango laisse entrevoir la préparation d’un plan machiavélique. Les investigations se poursuivent sur base des pistes et éléments de preuve fournis par ceux qui sont appréhendés », a-t-il rassuré.

Il sied de signaler que la RDC fait face à l’agression rwandaise dans sa partie orientale. Malgré la dénonciation de plusieurs pays du monde dont les USA et la France , Paul Kagame et son régime font apparemment sourd d’oreilles.

Kinshasa attend toujours des sanctions de la part de la communauté internationale.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...