Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Médias

Quinzaine de la radio-rtnc: quelle grille des programmes pour enfant (chronique)

La quinzaine de la radio-rtnc, un appendice sur la 13 édition de la journée mondiale de la radio, célébrée le 13 février dernier, avec le concours d’autres stations de Kinshasa, à la cité de la voix du peuple, dans la commune de lingwala, défraye encore et toujours la chronique.

La conférence des enfants communicateurs pour le changement de comportement, associée à ce grand événement de la filière radio reste perplexe quant à la grille de programmes que propose ce média public voire des stations privées, aux enfants dont la tranche d’âge varie de 1 an à 17 ans révolu.

À l’ère du numérique, une fracture se dessine, des enfants sont exclus par différentes grilles de programmes que proposent les médias traditionnels.

Cette observation corrobore les rapports de l’UNICEF, l’UNESCO et la CE4 Zone Afrique qui décrient le faible taux de participation des enfants aux médias congolais, soit,  2 % seulement sur 10, sur l’ensemble du pays, 0,5 % sur 10 pour la ville de Kinshasa.

Il faudrait attendre la fête de nativité, l’unique aubaine pour que les enfants s’expriment sur les stations-radio. À ce sujet, justement, la radio devait donner l’occasion aux enfants de discuter sur des sujets relatifs à la santé de l’adolescent, le mariage précoce et ses conséquences, les grossesses précoces et ses conséquences, bref, l’éducation à la vie.

Certains enfants sont au bord des larmes lorsque les émissions pour enfants sont animées par des journalistes professionnels en lieu et place des enfants eux-mêmes.  7 % sur 10 des émissions sont animées par des journalistes non spécialisés sur les questions des droits de l’enfant.

Que des recommandations à l’endroit des stations publiques ou privées pour répondre aux attentes des enfants !

Meryse Kalunga du comité provincial des enfants parlementaires appelle les directeurs des programmes radio, surtout la RTNC, à  » donner plus d’espaces aux enfants, mais aussi à intégrer les valeurs morales et les dispositions légales dans la fixation des tranches non adaptées à la classe puérile ».

Michel André Mbala enfant journaliste de Kinshasa, estime  » qu’il est temps pour corriger certains programmes nuisibles aux enfants, cela passe par un examen minutieux  des besoins réels des enfants en information, la paix, la santé de l’adolescent, la lutte contre la corruption en milieux scolaires, le sextape en milieu scolaire, le tribalisme chez les enfants, la promotion de la biodiversité, les émissions radio jeu, la géographie, l’histoire, l’environnement y compris les ressources naturelles à travers les programmes spécialisés ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

La participation des enfants aux programmes de la radio va leur permettre de construire leur personnalité.

le plus tôt sera le mieux

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...