Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Justice

Procès Rossy Mukendi : La Cour militaire de Kinshasa/Matete accepte la demande de comparution « d’un médecin légiste et de deux experts en balistique »

La comparution d’un médecin légiste et de deux experts en balistique est vivement réclamée par la Cour mililitare de Kinshasa/Matete sur le procès de l’activiste de droit de l’homme, Rossy Mukendi.

Cette demande formulée par les parties civiles a été actée par les juges lors de l’audience foraine du lundi 22 novembre organisée dans la prison de Ndolo.

Un des avocats des parties civiles, Me David Tshimanga a expliqué le bien-fondé de cette demande.

Pour lui, « il y a un rapport d’expertise médico-légale établi par un médecin légiste après l’étude du corps de feu Rossy Mukendi en son temps. Ce qui paraît incompréhensible au vu des termes employés ».

Aux dires de Me David Tshimanga, le médecin légiste et les deux experts en balistique, « les parties civiles ont besoin à ce que l’expert vienne expliquer ce qu’il attend par tous les termes médicaux employés dans ce rapport ».

Dans l’attendement de cet homme de droit, la comparution de ces experts « devrait faire dissiper la confusion qui plane sur les munitions utilisées pour abattre Rossy Mukendi ».

« Rossy Mukendi a été abattu par une balle. C’est mentionné dans le rapport médico-légal. Mais dans le dossier, il n’y a pas l’avis d’un expert en balistique. Il y a une question de taille qu’il faille relever. Entre les mains du prévenu Tokis Nkumbo qui est poursuivi comme auteur du meurtre, l’on avait procédé à la saisine d’une arme AK contenant des munitions non létales, des balles d’exercice ou en caoutchouc » explique Me David Tshimanga .

Et de s’interroger :

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Est-ce qu’une balle en caoutchouc, peut-elle donner la mort ? »

La comparution d’un médecin légiste et deux experts balistiques actée, il appartient à la Cour de fixer la date de la tenue de la prochaine audience. Les prévenus notamment Carine Lokeso et son coaccusé, Nkumbo, sont poursuivis pour violation des consignes et meurtre en participation criminelle contre Rossy Mukendi. Tous deux sont détenus à la prison militaire de Ndolo en attendant le verdict du procès.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...