Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Politique

Meurtre de Chebeya : « La cagnotte pour cette mission était de 500.000 USD » affirme Paul Mwilambwe, ancien chef du protocole de John Numbi

Un autre renseignant a comparu ce mercredi 8 décembre 2021 devant la Haute Cour militaire sur le double assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana.

Il s’agit de Paul Mwilambwe, ancien chef du protocole et de la sécurité des installations de l’inspection générale de la police.

Au cours de son audition, il a tenu à préciser qu’une cagnotte de 500.000 dollars américains a été mise en jeu par le général John Numbi en faveur du commandant du bataillon Simba, Christian Ngoy Kenga Kenga pour éliminer Chebeya. Selon cet officier , ce dernier n’a reçu que 10.000 dollars américains.

«J’ai suivi le procès, on a parlé de 40.000 dollars, mais c’est peu. Ce qu’on avait promis à Christian Ngoy, c’était 500.000 dollars. C’est Christian Ngoy qui me le dit. Quand il me parlait, il était en train de pleurer. C’est le jour où j’ai compris que c’est fini pour lui. Il a dit qu’au lieu de lui donner 500.000 dollars, on lui a donné que 10.000 dollars. J’ai vu 10.000 dollars entre les mains de Christian Ngoy à la maison. J’ai dit à Christian que je ne me reproche de rien. On a prêté serment pour servir la Nation et non les individus. Toi, tu as accepté de servir les individus. Moi, j’ai accepté de servir la Nation, je reste. C’est pourquoi je suis resté à la maison. S’il y a arrestation ou assassinat, on va me tuer ici, dans ta parcelle », a dit Paul Mwilambwe.

Et d’ajouter :

« Christian Ngoy me racontait un adage qui disait que les insectes qui mangent les haricots, vont se retrouver toujours dans les haricots. Moi en tant que Mulubakat, j’ai compris tout ce qu’il me disait : il me disait tout simplement qu’on m’a convié le travail et ce travail va m’amener très loin et je dois subir le même sort. C’est l’adage qu’il a engagé. C’est en ce moment-là qu’il a commencé à me révéler en disant du fait que le général John Numbi n’était pas au courant de votre présence et que c’est moi qui lui ai appris que vous étiez là, il m’a donné l’ordre de vous tuer. C’est Christian Ngoy qui me le dit. Je préfère que nous quittions ensemble parce que je ne voudrais pas mettre ta vie en danger, je ne voudrais pas te tuer »

Par la même occasion, il a révélé que la cause de l’exécution de Chebeya était le rapport de ses investigations sur les massacres des adeptes du mouvement Bundu Dia Kongo au Kongo Central dans lequel les noms de Jhon Numbi et C. Kenga Kenga sont cités.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...