20 septembre 2021

MESSAGE DU CHEF DE L’ÉTAT SUR LA SITUATION SANITAIRE DU PAYS,

MESSAGE DU CHEF DE L’ÉTAT SUR LA SITUATION SANITAIRE DU PAYS,

Depuis Goma.

Chers compatriotes, malgré les sacrifices que nous avons collectivement consentis, il s’observe une recrudescence de la progression du virus, avec une troisième vague qui est déjà à nos portes.

Le variant indien sensiblement contagieux est déjà en opération en Rdc, il est très contagieux et cela nécessite des mesures efficaces pour cantonner sa progression.

J’ai décidé, avec la Task-force et les autorités sanitaires concernées notamment:

– Le maintien du couvre-feu de 22h à 5 h avec patrouilles militaires.
Tout contrevenant sera sévèrement puni;

– Le port des masques obligatoires dans les lieux publics et en extérieur;

– L’interdiction des veillées mortuaires dans les maisons et les funérariums;

– Interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes, et toute entrée au marché sera conditionnée par la prise de température;

– La fermeture des discothèques et boîtes de nuit durant 15 jours, mais les restaurants seront opérationnels, avec les mesures barrières dont la prise de température et le lavage des mains;

– La prise en charge du gouvernement de tous les malades sur toute l’étendue de la république;

– Les églises sont astreintes de réduire le nombre des participants à leurs cultes et respecter les mesures barrières et la distanciation sociale;

– Pour les universités et écoles, la stricte observance des mesures barrières, mais elles ne seront pas fermées ;

– La couverture vaccinale pédagogique à travers toute l’étendue de la république pour accéder cette vaccination et convaincre les congolais à se faire vacciner;

– Les frontières nationales restent ouvertes, mais tout entrée sur le sol congolais sera justifiée par un test PCR;

– Le premier ministre prendra toutes les mesures d’encadrement et de suivi pour mettre en exergue ces mesures;

– Ainsi, toutes les activités prévues en marge des festivités du 30 juin fête de l’indépendance sont annulées.

Que Dieu bénisse le Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *