Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

monde

L’examen par la Cour constitutionnelle des contentieux de l’élection à la députation nationale évoqué à la Présidence

L’examen par la Cour constitutionnelle des contentieux de l’élection à la députation nationale a été au centre de l’audience que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a accordée lundi à la cité de l’Union africaine, à M. Benoît  Luamba, président de la Cour constitutionnelle. M. Benoît Luamba a déclaré à l’issue de […]

L’examen par la Cour constitutionnelle des contentieux de l’élection à la députation nationale a été au centre de l’audience que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a accordée lundi à la cité de l’Union africaine, à M. Benoît  Luamba, président de la Cour constitutionnelle.

M. Benoît Luamba a déclaré à l’issue de l’audience que le Chef de l’État s’est rendu compte que la Cour constitutionnelle est largement au-delà de deux mois lui conféré par la Constitution, pour l’examen des recours introduits et il voulait en savoir la cause. Il a dit, à ce propos, qu’il a expliqué au Chef de l’État que la Cour constitutionnelle avait réceptionné plus de 1.240 dossiers pendant qu’il n’y a que 7 juges qui peuvent siéger en cette matière.

Pour M. Luamba,” en deux mois, humainement ” ce n’est pas possible. A la question de savoir sa position vis à vis de la réaction de la population face à cette situation, il a répondu qu’il s’agit là d’une matière purement politique et en politique il y a beaucoup de passion, ajoutant qu’il y a eu plus de 15 mille candidats à la députation nationale pour 500 sièges prévus à l’Assemblée nationale.

Ceux des candidats qui n’étaient pas élus ne s’avouent pas vaincus, ce qui, dit-il, explique les 1.240 dossiers de recours.

A une question, il a fait savoir que la corruption est une infraction dans notre législation pénale, il y aura des enquêtes et les coupables seront sanctionnés conformément à la loi, ajoutant que le Président lui a fourni des renseignements qu’il avait sur cette question que les juges vont comparer avec les réalités des dossiers, afin que soient poursuivies les personnes qui seront rendues coupables. ACP/Kayu/DNM/Wet/JFM

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...