Connect with us

Hi, what are you looking for?

IMG 20221102 WA0008
IMG 20221102 WA0008

Education

Lancement des états généraux de l’UNIKIN : « Le défi c’est d’être parmi les 10 premières universités africaines l’année prochaine » ( Recteur J.M Kayembe)

C’est une grande première depuis la création de cette université en 1954. L’université de Kinshasa a lancé, ce mardi 1 novembre 2022, les travaux de ses états généraux. Toute la crème de cette université, fille aînée des institutions publiques d’enseignement supérieur et universitaire de la RDC, était présente à la cérémonie de lancement de ces assises qui vont se clôturer le 4 novembre.

Dans son mot, le recteur de l’UNIKIN, le professeur Jean Marie Kayembe a indiqué que ces états généraux doivent aboutir à un plan stratégique réaliste qui s’accomode aux signes de temps. Il a saisi cette occasion pour affirmer la détermination de son comité de gestion de hisser la « la colline inspirée  » dans le top 10 de meilleures universités au niveau du continent africain.

 » Il faut que nous puissions, à l’issue de ces états généraux, doter l’Unikin d’un plan stratégique réaliste qui s’accomode aux signes de temps. Il y a quelques décennies, nous n’étions classé nulle part. Il y a moins de trois semaines, l’Université de Kinshasa refait surface. Elle est 62 ème parmi toutes les universités africaines. Le défi, c’est que, dans l’année à venir, de nous retrouver absolument parmi les 10 premières universités en Afrique. Nous en sommes capables. Rêvons ensemble. Nous comptons sur chacun d’entre nous. Nous comptons sur les alumnis. Nous voulons bâtir un rêve collectif durant ces quatre jours », a-t-il déclaré sur un ton ferme.

Juste après son discours d’ouverture, le recteur de l’UNIKIN a prononcé un mot de orientation de ces assises intitulé :  » Ensemble, réinventons note cité ». A l’en croire, la vision actuelle de l’UNIKIN est de se maintenir dans la ligne d’excellence tracée par les fondateurs, en plaçant l’étudiant au centre tout développement.

 » La vision et la stratégie du comité de gestion est de faire de l’université de Kinshasa un moteur de l’innovation, de la créativité dans la multidisciplinarité, en vue d’amener notre pays vers le développement. Nous voulons d’une université productrice des richesses et qui doit se vendre auprès de l’exécutif, du secteur public et privé. Cela passe par la numérisation de la gestion académique, administrative et financière et le développement des filières innovantes et porteuses de croissance. Cela passe aussi par l’utilisation des outils modernes d’enseignement à distance et des laboratoires de simulation pour les domaines techniques », a-t-il indiqué’

Parlant de la feuille de route de la transformation stratégique des missions de l’UNIKIN, le recteur Jean Marie Kayembe a soutenu qu’il sera question, durant ces assises, de définir les bases d’une université du futur qui se réinvente de façon perpétuelle, d’une université innovante et créatrice qui génère des diplômés performants et compétitifs et de définir les cadres et contours d’une UNIKIN entreprenante dotée d’incubateurs d’entreprises et créatrice des solutions.

Ce professeur de médecin a aussi précise que ces assises seront également l’occasion de mettre à jour et de réinventer des programmes de formation adaptés, de mettre en place une politique de développement des centres de recherche productifs et viables, de redéfinir le contrat UNIKIN-secteur public, UNIKIN-secteur privé et UNIKIN-etudiant, d’établir les orientations d’un partenariat stratégique et, in fine, de définir un plan de croissance géographique et d’influence de l’UNIKIN.

La cérémonie de lancement des états généraux de l’UNIKIN fut un moment d’intenses discussions où, outre le syndicat des professeurs ( APUKIN), la parole à été donné au syndicat du corps scientifique, à celui des administratifs et au délégué des étudiants et des anciens de cette unité. Si les premiers ont plaidé pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, les étudiants ont demandé aux organisateurs de ce forum d’accorder une place de choix au débat sur les grèves à répétition des enseignants qui sacrifient leur formation.

Les travaux de ces états généraux se poursuivent en commissions durant les trois jours sur différentes thématiques. La boucle va se boucler le 4 novembre prochain par la présentation à l’assistance des grandes lignes du plan stratégique qui, s’appuyant le Plan stratégique de développement au niveau national, constituera désormais la boussole de l’UNIKIN pour les années à venir.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

A la Une

La Couverture Santé Universelle décrétée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo « Cause nationale » pour ce qu’elle représente pour...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...