Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

La RDC commémore ce lundi le 22ème anniversaire de la mort de Mzee Laurent Désiré Kabila, baptisé  » soldat du peuple »

Décédé le 16 janvier 2001, Mzee Laurent Désiré Kabila, totalise 22 ans dans l’au-delà ce mercredi 17 mai 2023. Comme pour toutes les années antérieures, cette journée est déclarée chômée et payée à travers toute la République.

C’est une façon pour le peuple congolais dans son ensemble de saluer la mémoire de celui qui a été élevé au rang de héros national, pour avoir payé de sa vie pour la République démocratique du Congo.

De son vivant Mzee Laurent Désiré Kabila était baptisé non sans raison de  » soldat du peuple « . Non pas parce qu’il était lui même militaire. Mais plutôt parce que, durant son règne comme chef de l’État, il s’est érigé en un véritable nationaliste et défenseur de l’intérêt supérieur de la nation.

L’histoire retiendra que Mzee Laurent Désiré a dit ouvertement non à la gestion commune des minerais de la RDC avec les étrangers. Ce qui lui a même valu des ennemis dans les grands salons au niveau international.

BRÈVE BIOGRAPHIE

Né le 27 novembre 1939 à Jadotville, actuel Likasi (Haut-Katanga), Laurent-Désiré Kabila charrie une longue expérience de maquisard qui reflète sa lutte révolutionnaire pour la libération de la RDC. Son combat politique remonte au début des années 1960 lorsqu’il intégre la gendarmerie katangaise dans les rangs de la jeunesse du parti Balubakat ( Jeubakat) de Jason Sendwé.

En septembre 1963, à la création du Comité National de Libération (CNL), une formation politique nationaliste et révolutionnaire qui veut évincer par la lutte armée le gouvernement Adoula, il est l’un des cadres.

Il se rallie, par la suite, à l’insurrection déclenchée par les forces lumumbistes en 1964 et participe à la prise par l’armée populaire de libération d’Albertville ( actuelle Kalemie), ancienne capitale du Nord Katanga.

Mzee Laurent Désiré Kabila a ensuite établi son maquis aux alentours de Hewa Bora, à Fizi, dans les montagnes de l’extrême sud du Kivu. Il va dirige ce nouveau avec ses alliés Rwandais et Ougandais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Lorsque Che Guevara le rencontre à Dar-es-Salaam en février 1965, il est avant tout séduit par sa détermination et son engagement révolutionnaire. Attaché à son combat pour la libération du Congo de la dictature du président Mobutu, Mzee Laurent Désiré Kabila va refuser en 1992 de participer à la Conférence nationale souveraine aux côtés d’autres opposants au régime.

Sorti soudainement de l’ombre en septembre 1996, Mzee Laurent Désiré Kabila va signer à Gisenyi (Rwanda) le protocole d’accord créant l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo-Zaïre ( AFDL) dont le Parti révolutionnaire Populaire ( PRP), sa formation politique est membre. Une façon peut-être d’infiltrer les ennemis de son pays afin de les détruire de l’intérieur.

L’objectif avoué était de mettre fin à la dictature Mobutienne et d’instaurer un nouvel ordre politique au pays. En fin stratège, il savait pertinemment bien comment se servir de ces nouveaux alliés afin de faire aboutir son projet nationaliste personnel.

Lors de la prise de Kinshasa, la capitale de la RDC, le 17 mai 1997, par les troupes de l’AFDL, Mzee Laurent Désiré Kabila s’autoproclame président de la République à la grande surprise de ses alliés. Le pays retrouve son nom d’origine : République démocratique du Congo. Le fleuve est rebaptisé Congo. Le franc Congolais remplace la monnaie nouveau Zaïre. L’hymne national est rebaptisé. La devise du pays a aussi changé.

En 1999, Laurent Désiré Kabila abolit l’AFDL et crée le Comité du Pouvoir Populaire ( CPP). En 2000, il fonde un nouveau Parlement constitué de 300 députés. Il va être assassiné le 16 janvier 2001, dans son bureau.

La phrase célèbre de Laurent Désiré Kabila qui continue de résonner tel un mantra dans les oreilles des congolais est :  » Ne jamais trahir le Congo ».

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...