Connect with us

Hi, what are you looking for?

Opinions et Analyses

Kinshasa : ce qu’il faut savoir de 100 jours de gestion du bourgmestre Mbalibi

Un point de presse a été organisé le 
week-end dernier pour rendre compte aux habitants de Kinshasa, ce qui a été de la gestion du nouveau bourgmestre de la commune de Kinshasa, Bienvenu Mbalibi Mfama.

Que retenir de ses 100 jours à la tête de la commune de Kinshasa ?

L’administration Mbalibi a lancé sa première action dans deux secteurs principaux notamment l’environnement à travers l’opération  » kin Bopeto » dans son axe, lutte contre l’insalubrité, mais aussi la sécurité avec des actions de grandes envergures contre le banditisme urbain, « phénomène kuluna », la prostitution  juvenile, « phénomène Ujana (…). Et ce, après avoir fait un état de lieux de la commune de kinshasa en associant ses administrés pour établir un bon diagnostique.

S’agissant de la lutte contre l’insalubrité, l’officier de l’état-civil de la commune de Kinshasa avec son équipe ont évacué plusieurs montagnes d’immondices qui jonchaient les artères principales, le curage des canaux avec des eaux usées, le débouchage des ruisseaux et surtout une série de campagnes de sensibilisation de la population (…).

Côté sécurité de la population et de leur bien, la commune de Kinshasa a mis sur pied une brigade d’assainissement gérée par une coordination en interne.

La même unité est chargée d’effectuer des missions de terrain pour constater la commission d’infractions en vue de saisir les autorités communales compétentes, outre la sensibilisation de la population sur les bien-fondéS de la salubrité et de la sécurité.

Le challenge de la Sécurité dans la commune de Kinshasa est en train d’être relevé grâce à l’application de la politique,  » carotte et bâton », c’est-à-dire prêcher d’abord en montrant la bonne voie à ses administrés et aux récidivistes et passer à la sentence.

Il sied de rappeler que l’administration Mbalibi a hérité les actifs et les passifs de l’ancienne administration faisant état d’une somme de 2.000.000 CDF, d’une salle polyvalente, des nids de poule, l’activisme des bandits urbains, (Kuluna) le bouchage des caniveaux, des constructions anarchiques, des montagnes d’immondices aux marchés zikida, Type K et dans les quartiers environnants.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...