Connect with us

Hi, what are you looking for?

ministre2
ministre2

A la Une

Journée mondiale du paludisme : Le gouvernement appelle les scientifiques congolais à mener leurs recherches dans » la lutte antipaludique » pour sauver les âmes

La célébration de la journée mondiale du paludisme, a été lancée ce lundi 25 avril 2022 par le ministre de la santé publique, hygiène et prévention au nom du gouvernement.

Le thème retenu est « innover pour réduire la charge du Paludisme et sauver des vies », qui est une recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à innover pour trouver des nouvelles approches de lutte anti-vectorielles, de nouveaux outils de lutte, de produits de diagnostic, des nouveaux médicaments antipaludiques, et d’autres outils en vue d’accélérer les progrès contre cette maladie.

«Il découle explicitement de cette thématique, la focalisation d’une attention soutenue sur le paludisme, et les moyens conséquents dans la recherche et le nouveau traitement pour arriver à bout de cette maladie. C’est dans cette logique que s’inscrit le tout premier vaccin recommandé pour lutter contre le parasito-humaine, le RTSS cité aujourd’hui comme un exemple d’innovation en action et une avancée scientifique dans la lutte contre la Paludisme », a dit le ministre Jean-Jacques Mbungani.

Et de revenir sur le premier vaccin antipaludique :

«L’ajout de ce vaccin aux autres outils de lutte contre le paludisme recommandé pourrait permettre d’éviter de millions de cas de paludisme et remettre la lutte antipaludique sur une bonne voie. C’est un défi qui est lancé aux scientifiques congolais engagés dans la lutte contre le paludisme si nous tenons, d’une part à l’atteinte des objectifs fixés à l’horizon 2030 c’est-à-dire l’enregistrement de moins de cas, d’envisager l’élimination ; et d’autres part, matérialiser la couverture de santé universelle », a ajouté le ministre de la santé congolais.

Il sied de signaler que la malaria (autre nom du paludisme), a causé en 2020 le décès de 627.000 personnes dans le monde, selon une estimation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La même année, 241 millions de cas de paludisme ont été enregistrés dans le monde, selon l’OMS. Le nombre de décès a progressé de 12% sur 12 mois en raison surtout de « perturbations » dans l’accès au soin, liées à la pandémie de Covid-19.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Politique

En séjour dans la province du Sud-Kivu, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Denis Kadima Kazadi, a présidé une séance de travail...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...