Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Société

Journée Internationale de la femme 2022 : La ministre Rose Mutombo lance les activités à Kinshasa

La ministre d’État, ministre de la Justice, Rose Mutombo Kiese, a présidé, au nom du gouvernement , les activités de la Journée internationale des droits de la femme, ce mardi 8 mars 2022 lors d’un culte organisé en la Cathédrale Notre-Dame du Congo à Kinshasa.

« Je saisis cette occasion pour féliciter de vive voix, le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, champion de la masculinité positive, de son engagement pour la promotion des droits des femmes dans notre pays. Mes remerciements s’adresse également au Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde, pour la mise en oeuvre de la vision du chef de l’Etat en ce qui concerne la participation des femmes dans les instances de décision », a déclaré Rose Mutombo Kiese, ministre d’État en charge de la Justice .

Cette journée offre à la femme l’occasion de faire le bilan de sa situation, de fêter ses victoires et les acquis en sa faveur demeurent et nécessite l’implication de tous, particulièrement celle de la femme en tant qu’actrice de premier rang aux côtés de l’homme pour le développement du pays.

Pour 2022, le thème est « l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ».

La ministre d’État a précisé que ce thème démontre à suffisance qu’au-delà du rôle majeur que joue la femme au foyer, dans l’agriculture ou encore dans le secteur des services, la communauté internationale lui reconnaît encore des capacités d’adaptation et de résilience dans les secteurs qui concernent le changement climatique et la protection de l’environnement.

C’est dans la même logique que le ministère du Genre, famille et enfant a ressorti le thème national qui est « promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles dans le contexte de la lutte contre le changement climatique et réduction des risques des catastrophes ».

« C’est pourquoi, je voudrais rendre hommage à toutes les femmes qui au quotidien luttent pour la survie de leur famille et souvent dans des conditions difficiles. Enfin, je vous invite à avoir une pensée particulière pour nos soeurs de l’Est du pays, privées de la possibilité d’exercer leurs activités à cause des conflits ainsi que pour les femmes de Matadi Kibala tombées, arme à la main, dans ce noble combat de l’autonomisation de la femme. Tout en formulant le voeu de voir Un Congo où toutes les femmes seront autonomisées »,a t-elle conclu.

Advertisement. Scroll to continue reading.
Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...