Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

Sécurité

Guère dans l’Est de la RDC : Uhuru Kenyatta sollicite l’aide des partenaires de Kinshasa afin d’éviter une catastrophe humanitaire dans ce pays

Après les consultations de Kinshasa avec les organisations de la société civile du Kivu, le facilitateur Uhuru Kenyatta est arrivé ce mardi 15 novembre 2022 en début d’après-midi à Goma, rapporte une dépêche de la presse présidentielle parvenue à RTNC.cd.

Cette visite a pour objectif de constater de la souffrance des populations congolaises déplacées et le désastre humanitaire causé par ce conflit injuste imposé à la RDC par le M23 avec son parrain le Rwanda, indique la source.

Accueilli à l’aéroport de Goma par le Gouverneur militaire Constant Ndima, le facilitateur du processus de paix de Nairobi a été invité au Centre Conjoint de Coordination des opérations avant de prendre la route de Rutshuru jalonnée de sites des déplacés fuyant les atrocités des groupes terroristes. Uhuru Kenyatta, a été choqué par l’ampleur de la situation et il a fermement dénoncé cette crise humanitaire que subit la population du Nord Kivu..

Aujourd’hui, des nombreuses familles arrivent chaque jour de Rutshuru particulièrement du groupement de Kibumba et Muhumba et squattent tous les lieux de prières, écoles et autres espaces publics du territoire de Nyragongo . Ces déplacés sont évalués à 38. 440 personnes y compris les enfants, a déclaré l’administrateur de territoire militaire. La grande concentration des déplacés, a- t- il dit, se trouve à Kaniarucinia , un vaste camps de fortune situé à 10 km du centre ville.

Le Facilitateur Uhuru Kenyatta a été écœuré de voir ces colonnes de déplacés fuyant les atrocités commises par les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda

Ce mouvement massif des déplacés a été amplifié ce mardi, par une fausse alerte, fruit d’une manipulation orchestrée par le camp des terroristes.Du coup, les déplacés ont déferlés vers le centre ville à la recherche d’abris.

Le programme du facilitateur comprenait aussi une séance de travail avec les autorités civiles et militaires locales avant de se présenter devant la presse.

« Ce que j’ai vu est une catastrophe. Ce que j’ai vu sera un désastre humanitaire si nous n’y prenons garde. Il faut immédiatement arrêter cette guerre », a déclaré
Uhuru Kenyatta ai terme de sa visite.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il a réitéré son appel invitant les groupes armés à déposer les armes afin de rentrer dans le processus politique des discussions de Nairobi. Il a lancé un appel aux partenaires de la RDC afin d’aider ce pays à éviter une plus grande catastrophe humanitaire. C’est en début de soirée que le facilitateur a repris son avion en direction de Nairobi.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...