16 octobre 2021

Gouvernement / Budget : lancement des travaux du Séminaire d’Orientation Budgétaire .

Gouvernement /  Budget : lancement des travaux du Séminaire d’Orientation Budgétaire .

La Loi de Finances 2022 devra répondre aux préoccupations majeures de la population, conformément à la vision du Président de la République Félix Tshisekedi, reprise dans sa devise « le Peuple d’abord ».

Aimé Boji Sangara, qui détient dans ses prérogatives la lourde mission de rendre réel ce souci majeur du Premier citoyen du Pays, a lancé ce mardi 22 juin, à Sultani Hôtel, le Séminaire d’Orientation Budgétaire sur le Cadre Budgétaire à Moyen Terme(CBMT), 2022-2024.

Dans son discours solennel d’ouverture,
le Ministre d’État, Ministre du Budget a insisté sur le fait que, la tenue de ce rendez-vous annuel inscrit dans le Calendrier budgétaire, doit impérativement aboutir à l’élaboration d’un Budget ambitieux et réaliste

« Je voulais saisir cette opportunité pour rappeler que la gestion budgétaire reste une préoccupation majeure pour Son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, soucieux de voir le Programme d’Actions du Gouvernement, piloté par Son Excellence Monsieur Premier Ministre Sama Lukonde, être mis en œuvre à la hauteur des ambitions budgétaires que le Gouvernement s’était fixées(…). C’est dans cet état d’esprit que je voudrais que nous abordions les travaux de ce jour. »

Et d’ajouter :  » Il s’agit, pour le Gouvernement, d’élaborer un Budget axé à la fois sur la lutte contre la pauvreté et sur l’impulsion d’une croissance économique soutenue(…) ».

Poursuivant son discours, sur un ton rassurant et interpellateur, le responsable de la gestion du Budget Congolais est revenu sur les mesures prises par le Ministère du Budget pour réformer la gouvernance budgétaire et intégrer certains principes majeurs dans le processus d’élaboration du Budget.

Et ces principes sont notamment : « La participation citoyenne, la transparence et la redevabilité en matière des finances publiques », a noté le Minétat Boji Sangara.

Abordant la question de la mobilisation des recettes, qui demeure très importante pour permettre au Gouvernement d’atteindre ses objectifs, le Patron du Budget de l’État a saisi cette occasion pour annoncer que dès la fin de cette semaine, une série de missions conjointes seront envoyées dans certaines provinces, pour récolter des données réelles, en vue d’une meilleure production des recettes de l’État.

« La mobilisation accrue des recettes est l’une des priorités du Gouvernement. C’est ici l’occasion de rappeler que le Programme du Gouvernement coûtera annuellement 12 milliards USD. Cependant, l’un des préalables pour atteindre cet objectif sera de disposer des statistiques fiables sur la mobilisation des ressources. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’initier une série de missions conjointes dans quelques provinces pilotes . A savoir, Kinshasa, le Haut-Katanga, le Lualaba et le Nord-Kivu, déjà à partir de la fin de cette semaine pour récolter des données réelles »,
a annoncé Aimé Boji Sangara.

Il est important de signaler que pour cette année 2021, ce Séminaire d’Orientation Budgétaire, financé par le Coref à travers le Projet Profit Congo de la Banque Mondiale, a comme particularité, la participation active de la Société Civile, afin de garantir la prise en compte des besoins de la population dans l’élaboration du Budget.

Le lancement, par le Ministre d’État, Ministre du Budget, de ces travaux, a été fait dans le strict respect des gestes barrières anti-covid 19, en présence du Vice-Ministre du Budget Elysé Bokumwana Maposo, le Secrétaire Général du Budget, Pierre Mbuyi, le Président de la Cour de comptes, les experts du Gouvernement, les Secrétaires Généraux et Directeurs Généraux de l’Administration publique, pour ne citer que ceux-là.
Budget / Rtncweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *