Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la Une

Felix Tshisekedi : « J’entends rendre opérationnels dans les tout prochains jours les différents organes et structures de la Cour des comptes »

Dans son adresse à la nation via les deux chambres du Parlement ce lundi 13 décembre 2021, le président Félix-Antoine Tshisekedi a mis un accent particulier sur la question de la justice. Pour renforcer le contrôle des finances publiques en RDC, le chef de l’État s’est engagé à mettre en place sans délai les différents organes et structures de la Cour des comptes.

« J’entends rendre opérationnels, dans les tout prochains jours, les différents organes et structures la Cour des comptes, la plus haute instance de contrôle des Finances publiques afin qu’elle joue pleinement son rôle de patrouilleur financier en chef avec l’appui de l’Inspection générale des Finances.
J’attends que ces même performances soient au cœur de l’action de l’Agence nationale de prévention et de lutte contre la corruption, de la cellule nationale des renseignements financiers ainsi que d’autres services supérieurs de contrôle en tant que dispositifs de la lutte contre la corruption, le détournement des deniers publics, le blanchiment des capitaux et le fonctionnement du terrorisme », a-t-il déclaré.

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a saisi cette occasion pour appeler le Conseil supérieur de la magistrature, en collaboration avec le gouvernement, à finaliser le processus de recrutement des nouveaux magistrats.

« Dans le souci de résorber le problème récurrent des effectifs insuffisants des magistrats, le gouvernement est appelé, avec le concours du Conseil supérieur de la magistrature, à finaliser le processus de recrutement dont le dernier en date remonte malheureusement à plus d’une décennie », a-t-il indiqué.

Conscient que les 9 juges de la Cour constitutionnelle sont souvent débordés, surtout lors des contentieux électoraux, le président Felix Tshisekedi a appelé le président de cette juridiction à travailler avec le gouvernement afin de mettre en place un corps de conseillers référendaires,  » un outil technique et legal qui se révélera déterminant dans le traitement des dossiers et la pérennisation de la jurisprudence ».

Dans ce même registre, le magistrat suprême a encouragé le
Conseil supérieur de la magistrature à « faire fonctionner ses chambres disciplinaires afin que la sanction soit la seule récompense des magistrats qui, par leur comportement, ternissent l’image de la justice congolaise ».

Avant de clore le chapitre sur la justice, le président Felix Tshisekedi a réaffirmé « son engagement à poursuivre les réformes courageuses dans le secteur de la Justice, y compris celles relatives aux structures et à la qualité de leurs animateurs suivant le principe l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ».

Advertisement. Scroll to continue reading.
Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...