Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la Une

Facilitation au Tchad : Les émissaires de Felix Tshisekedi recommandent aux autorités tchadiennes d’accélérer le processus de transition

Facilitation au Tchad : Les émissaires de Felix Tshisekedi recommandent aux autorités tchadiennes d’accélérer le processus de transition

Dans le cadre de la facilitation qu’effectue le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au processus de transition en cours en République du Tchad, le ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, Didier Mazenga Mukanzu et le Président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Gilberto da Piedade Verissimo, ont animé jeudi une conférence de presse axée sur la restitution de leur mission à Ndjamena, au Tchad.

Les deux personnalités ont, au cours de cet échange avec la presse, fait savoir que l’objet de leur présence à N’djamena était de porter le message du Facilitateur, Felix Tshisekedi, aux principaux protagonistes de la crise qui sévit au Tchad et de procéder à leur identification.

Ils ont expliqué aux hommes et femmes de médias que suivant les instructions claires du facilitateur et président de la CEEAC, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ils ont pris langue avec tous les acteurs en présence, à l’occurrence les officiels, l’opposition armée et non armée ainsi qu’avec la société civile.

Ils ont, ensuite, précisé que durant leur séjour, ils ont identifié et pris langue avec tous les acteurs tant politiques, civils que militaires impliqués dans cette crise. Parmi eux, il y a ceux qui ont pris part ou non au dialogue national, comme ceux qui ont participé ou non au processus de transition.

Cette démarche, disent-ils, les a facilité l’obtention des éléments devant permettre au facilitateur de mieux assurer sa mission. C’est ainsi qu’ils ont recommandé aux autorités tchadiennes, au nom du président Tshisekedi, d’accélérer le processus de transition et d’établir rapidement les listes des citoyens tchadiens détenus à la suite des récentes violences.

Dans son intervention, le ministre Didier Mazenga a salué la disponibilité des membres du Gouvernement Tchadien qui ont vivement exprimé leur besoin en conseil et en accompagnement de la CEEAC, plus précisément du facilitateur qui est en même temps son président.

Désigné unanimement facilitateur par ses pairs, lors des travaux de la 2ème session extraordinaire de la CEEAC qui se sont tenus à Kinshasa, à la cité de l’Union Africaine, le 25 octobre 2022, pour accompagner le processus de transition commencé le 20 avril 2021, le chef de l’État congolais, Felix Tshisekedi a réaffirmé sa ferme volonté et l’engagement pris d’être à côté du peuple tchadien, en vue de mener ce processus de transition à bon port.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Rédaction

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...