Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

Coopération RDC-Namibie: Le ministre de l’Economie séjourne à Windhoek pour notamment la situation des chinchards

Le ministre de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba séjourne depuis ce lundi 13 décembre à Windhoek, la capitale Namibienne. C’est ce que renseigne la dépêche de la cellule de communication de ce ministère parvenue ce mardi à la rédaction RTNC.CD.

Reçu le lundi 13 décembre par le vice-président Namibien, Nangolo Mbumba, le ministre congolais de l’Economie s’est dit porteur d’un message d’amitié et de fraternité du président Félix-Antoine Tshisekedi à son homologue Namibien Hage GEINGOB.

Les deux hommes d’Etat ont salué les bonnes relations diplomatiques entre les deux pays. Ils ont réaffirmé leur détermination à renforcer la coopération économique et commerciale, notamment en matière d’importation des produits de la pêche.

«Je suis porteur d’un message de notre président Félix-Antoine Tshisekedi à son homologue Namibien. Nos échanges se sont très bien déroulés dans un esprit de fraternité. Les relations entre nos deux États se portent très bien. Il n’y a aucun souci » , a affirmé Jean-Marie Kalumba.

Cette visite du ministre congolais de l’Economie vient couper court aux rumeurs qui couraient depuis quelques jours sur une éventuelle dégradation des relations entre les deux États au sujet du quota de pêche obtenu par le gouvernement Congolais.

« Il s’agit d’une campagne de diabolisation menée par des opérateurs économiques véreux, opposés au processus de rationalisation des prix des produits surgelés », a déclaré Jean-Marie Kalumba.

Le ministre de l’Economie nationale se dit engagé dans des solutions durables afin de permettre à l’État congolais de stopper définitivement les pratiques frauduleuses des opérateurs économiques qui font perdre au pays plus de 200 millions de dollars chaque année pour un seul produit, les chinchards, par des valeurs CIF falsifiées et la surcharge des structures des prix par des éléments non incorporables.

C’est dans ce cadre que le gouvernement congolais avait conclu un accord avec la Namibie pour un quota de pêche (27 000 tonnes), afin d’approvisionner le marché congolais face à la rétention des stocks des opérateurs économiques.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“L’argent investi dans l’acquisition de ce quota et le financement des opérations de pêche (qui se poursuivent), a permis d’obtenir des quantités importantes des poissons chinchards qui seront bientôt disponibles sur le marché congolais à juste prix”, a rassuré le cabinet du ministre de l’économie nationale.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...