Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la Une

CAN 2022 : Le Nigeria et le Gabon éliminés

Tombeur du Nigeria ce dimanche grâce à Youssef Msakni (1-0), la Tunisie retrouvera le Burkina Faso en quarts de finale de la CAN. Alex Iwobi a été expulsé sept minutes après son entrée en jeu.

Ce huitième de finale de la CAN entre le Nigeria et la Tunisie était parti sur de bonnes bases avec une grosse situation de part et d’autre dans le premier quart d’heure. Talbi a vu sa reprise du pied droit être sauvée sur la ligne nigériane (10e). Deux minutes plus tard, Aribo était contré in extremis alors qu’il était en position idéale. Ces deux soubresauts ont peut-être calmé les ardeurs offensives autant qu’ils ont poussé les deux formations à surveiller leurs arrières avec davantage de fermeté. Toujours est-il que cet affrontement entre deux prétendants au dernier carré s’est alors installé dans un rythme engourdi.

Le Burkina Faso au bout du bout

Les Super Eagles s’avançaient en favoris. S’ils ont eu la possession et les situations les plus « dangereuses » de leur côté, ils ont été gênés par le bloc bas et l’organisation millimétrée que la Tunisie a proposée. Ils ont ensuite été surpris par l’ouverture du score de Youssef Msakni juste après la pause. En réaction, Augustine Eguavoen a décidé de lancer toutes ses forces vives dans la bataille. Le sélectionneur nigérian a effectué un choix fort en remplaçant Kelechi Iheanacho par Alex Iwobi à l’heure de jeu.

Sa prise de risque n’a pas été payante puisque l’attaquant d’Everton a été expulsé sept minutes après avec l’intervention de la VAR, laissant ses partenaires en infériorité numérique. Sadiq a eu l’opportunité d’arracher les prolongations dans le temps additionnel mais il a trop croisé sa frappe. Les Tunisiens en ont profité pour déjouer tous les pronostics après leurs deux défaites en poules. Ils affronteront le Burkina Faso en quarts de finale avec l’ambition d’aller le plus loin possible.

Titularisé pour la première fois depuis l’entame de la compétition alors que Wahbi Khazri était relégué sur le banc, Youssef Msakni a été doublement décisif ce dimanche soir. Le milieu de terrain qui évolue dans le Championnat du Qatar a marqué l’unique but de la rencontre en solitaire. Il a eu toute la liberté de se retourner à l’entrée de la surface, de crocheter un adversaire et de tromper le gardien Maduka Okoye qui a commis une grossière faute de main (47e). C’est lui, ensuite, qui est allé au duel avec Iwobi et qui a provoqué l’expulsion de ce dernier (66e).

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...