Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

CAN 2022: Le Burkina Faso dénonce le complot et le faux test de Covid-19 contre leur coach et quatre joueurs pour favoriser le Cameroun

La 33e Coupe d’Afrique des nations ne commence que dimanche, mais le match d’ouverture se dote d’une première polémique à la veille de son coup d’envoi.

Firmin Sanou, entraîneur-adjoint du Burkina Faso, qui va affronter le Cameroun, a expliqué l’objet du courroux des Étalons, ce samedi 8 janvier en conférence de presse, au stade Olembé. « Quatre à cinq joueurs cadres » de la sélection nationale ont été testés positifs au Covid-19 dans des conditions rocambolesques, a-t-il déclaré.

La journée de vendredi a été haute en couleurs. Selon son récit, « une équipe médicale s’est pointée à notre hôtel pour des prélèvements ». Mais après vérification, celle-ci n’était pas mandatée par la Confédération africaine de football. « Du coup, on a refusé le test », a confié Firmin Sanou, avant de poursuivre :

« La CAF nous a dit qu’elle allait nous envoyer une équipe médicale dans l’après-midi, avant le départ pour la séance d’entraînement ; on ne les a pas vus. Après, une équipe est arrivée vers 22h-23h. C’était celle envoyée par la CAF. On a réalisé les tests. »

Quelques heures après, le verdict est tombé : « Ils nous ont informé qu’on avait quatre à cinq cas de Covid, dont des joueurs cadres. » Firmin Sanou n’a pas donné de noms, mais selon nos informations, il y a parmi eux Edmond Tapsoba, Oula Abbas Traoré et Saïdou Simporé. Et « outre les quatre joueurs, il y en a un cinquième dont les médecins disent qu’il n’a pas passé de test, alors que c’est le cas », a encore précisé l’entraîneur adjoint.

« C’est un scandale »

Le Burkina Faso est incrédule devant cet incident. « Selon le protocole sanitaire, les tests doivent être réalisés 48 heures avant les matches. (…) Et il faut des tests PCR, alors que nous avons fait des tests antigéniques » a rappelé un Firmin Sanou quelque peu désemparé : « C’est perturbant pour l’organisation. (…) À même pas 24 heures du match, tu apprends que tu as probablement cinq joueurs que tu ne pourras pas utiliser. »

Le capitaine des Étalons, Bertrand Traoré, ne s’est pas débarrassé de son ton calme pour évoquer cette situation. Mais l’attaquant d’Aston Villa est, lui aussi, en colère : « C’est un scandale, on ne peut pas nous priver de titulaires à 24 heures du match. Les autorités doivent revoir l’organisation, nous on ne peut pas accepter cette décision. On peut refaire des tests de nos joueurs positifs », a proposé Bertrand Traoré.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’équipe burkinabè compte demander une contre-expertise. Drôle de préparation, en somme, pour le coup d’envoi de l’événement footballistique majeur de cette année en Afrique.

RTNC.CD Avec AFP

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...