Connect with us

Hi, what are you looking for?

FB IMG 1647413123100
FB IMG 1647413123100

A la Une

Assemblée Nationale : le député national Éric Tshikuma explique le discours de Christophe Mboso en neuf points

La session ordinaire de Mars s’est ouverte le mardi au sein de deux chambres du parlement de la République Démocratique du Congo.

En réaction au discours du président de l’Assemblée nationale , le député national Éric Tshikuma a vivement salué l’intervention de Christophe Mboso.

A en croire cet élu membre de l’Union Sacrée de la nation, le speaker de la chambre basse du parlement a abordé plusieurs questions notamment sur la matière électorale, la sécurité , le social de la population et les finances publiques.

(Voici les neuf points du discours de Christophe Mboso détaillés par le député Éric Tshikuma)

1.Le peuple attend de ses élus l’examen et l’adoption des lois, et le contrôle parlementaire ayant un impact réel sur son vécu quotidien;

2. La Session qui s’ouvre aura un agenda législatif très chargé de projets et propositions de lois déposés au Bureau, ceux déjà déclarés recevables et/ou en cours d’examen en Commissions ou en état d’être programmés en plénière pour débat général;

3. Pour les élections 2023, il sera examiné avec diligence les textes relatifs aux réformes électorales pour un processus électoral libre, inclusif, transparent et respectant le délai constitutionnel;

4. Le Rapport Annuel de la CENI sera également examiné;

5. Des initiatives législatives relatives à la lutte contre le terrorisme international et le blanchiment de capitaux seront examinées;

6. Cette Session sera témoin de la poursuite de certaines réformes législatives dans le cadre de la mise en œuvre du Programme du Gouvernement;

7. Le Bureau s’est engagé à veiller à la programmation systématique, chaque mercredi, des initiatives de contrôle parlementaire;

8. Le Gouvernement est invité à finaliser et déposer au Bureau, au plus tard ce 15 mai, le projet de loi portant reddition des comptes de la loi des finances de l’exercice 2021;

9. Il a été aussi exhorté d’accélérer l’adoption et le dépôt au Bureau de l’AN du Projet de Loi de programmation militaire afin de doter nos FARDC des moyens financiers, matériels et logistiques pour accomplir avec efficacité leurs lourdes missions.
_Bendele_Ekweya_Te.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Politique

En séjour dans la province du Sud-Kivu, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Denis Kadima Kazadi, a présidé une séance de travail...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...