Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :
images 2022 11 03T102212.404
images 2022 11 03T102212.404

A la Une

Agression Rwandaise : La CENCO annonce une marche le 4 décembre et affirme que la défense de la patrie ne doit être laissée aux seuls gouvernants

Agression Rwandaise : La CENCO annonce une marche le 4 décembre et affirme que la défense de la patrie ne doit être laissée aux seuls gouvernants

images 2022 11 03T102212.404


« L’heure est grave, la défense de notre patrie ne doit être laissée aux seuls gouvernants. En ce moment crucial, faites taire les divergences politiques et réunissez les efforts pour être plus forts face à l’enemie ».

C’est par ces mots que la Conférence Épiscopale Nationale du Congo ( CENCO) convie tous les congolais à participer massivement à une marche pacifique annoncée pour le 4 décembre prochain et appelle les acteurs politiques congolais, tout bord confondu, à un sursaut patriotique face la énième agression dont la RDC est victime de la part du Rwanda et de l’Ouganda.

La CENCO a lancé cet appel dans sa déclaration faite au terme de son assemblée générale extraordinaire tenue du 7 au 9 novembre courant. Elle appelle chacun de congolais à la responsabilité citoyenne afin de barrer la route au projet macabre de la balkanisation de la RDC.

« Notre nation est en danger. Si nous n’y prenons garde, nous allons nous réveiller un jour avec un pays la balkanisé de l’une ou autre manière. Le risque est grand que le pays soit éclaté. Aussi, est-il impérieux que chacun de nous assume ses responsabilités », indique la déclaration.

La CENCO appelle les gouvernants à considérer les efforts entrepris par les autorités pour sécuriser le pays et à mettre en place un cadre national large, au-delà des affinités politiques, afin d’évaluer les initiatives déjà prises et d’arrêter des nouvelles stratégies pour sauver la nation.

Tout en privilégiant l’option diplomatique, les prélats catholiques ont affirmé que l’effort de guerre s’impose et doit être effectif. Ces prêtres catholiques accusent la communauté internationale et les organisations régionales d’afficher une attitude hypocrite qui révèle une certaine compliqué.

A part la guerre à l’Est de la RDC, la CENCO a, à travers cette déclaration, dénoncer les troubles qui sévissent actuellement dans la province du Kongo Central, notamment à Kimpangu, à Mbanza Ngungu et à Son bata, où beaucoup de congolais sont deguerpis de leurs villages, leurs maisons détruites, leurs villages profanés. Plus grave est que les terres de ces autochtones sont vendues à des personnes étrangères non autrement identifiées.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les prêtes catholiques évoquent aussi ce qu’ils qualifient de conflit intercommunautaire de grande ampleur, opposant les Teke et les Yaka, dans la partie Ouest de la RDC, précisément dans les territoires de Kwamouth et Bagata. Des centaines de personnes y ont perdu la vie, rappellent-ils.

La CENCO se dit par ailleurs inquiète de constater que les personnes citées dans le rapport Mapping ne sont pas arrêtées à ce jour. Mais aussi des faux chefs coutumiers impliqués dans le conflit intercommunautaire de Kwamouth et Bagata.

 » Ne laissons pas balkaniser la RDC. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ainsi que dans la diaspora, mettons nous tous debouts pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre pays. A cet effet, nous invitons les chrétiens et les personnes de bonne volonté à jeûner, à prier et à poser les actes de bonne volonté envers les déplacés », conclut la déclaration.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

A la Une

La Couverture Santé Universelle décrétée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo « Cause nationale » pour ce qu’elle représente pour...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...