19 septembre 2020

La Tunisie plaide pour l’exploitation du gaz méthane au lac Kivu

Le ministre d'état G. Manjolo et l'ambassadeur de Tunisie

L’ambassadeur de Tunisie en RDC, Bouzekri Rmili a plaidé pour une relance du projet d’extraction du gaz méthane du lac Kivu, est de la RDC, qu’une société tunisienne avait remporté le marché après des appels d’offres depuis 2013.

Le diplomate s’exprimait ainsi dans une interview à l’ACP à l’embarquement des ressortissants tunisiens vers leur pays mardi à l’aéroport international de N’djili. Ce projet d’un montant de 163 USD, concerne le développement durable pourra de l’électrification de la région et protéger les populations des explosions des gaz ainsi que de son exploitation propre.

«Jusqu’à maintenant les choses traînent non pas à cause de la patrie tunisienne qui a rempli toutes les conditions requises », a déploré le diplomate qui a évoqué le dossier de la même société PPM (Raffinerie, rétablissement, réaménagement et rénovation d’une raffinerie) et création d’une autre raffinerie.

Le ministre d’état P. Guillaume Manjolo et l’ambassadeur de Tunisie

Il a sollicité pour ce faire l’implication des deux chefs d’État pour débloquer ce projet, proposant par la même occasion une visite du Président Félix Antoine Tshisekedi en Tunisie et celle du Président tunisien en RDC. « J’espère qu’après cette pandémie de la Covid-19 organiser la visite du Président Tshisekedi en Tunisie et celle de son frère tunisien à Kinshasa parce que persuade qu’avec les deux visites d’État, les choses vont se débloquer et grâce à cet amour entre les deux peuples, on fera des miracles » , a soutenu le diplomate tunisien.

Le niveau de relations pas encore à la hauteur du potentiel des deux pays

Les relations entre la RDC et la Tunisie ne sont pas encore à la hauteur des potentialités de deux pays, a reconnu le diplomate, affirmant que les deux pays frères, partageant une histoire commune et un avenir commun,  ont intérêt à développer davantage des relations bilatérales dans tous les domaines et non seulement l’enseignement.

Dans ce dernier volet, la Tunisie accorde à la RDC une cinquantaine de bourses pour la formation professionnelle et l’enseignement supérieur, notant que quelque 3000 jeunes étudient dans les universités tunisiennes.

L’ambassadeur a effectué le déplacement de l’aéroport de N’djili pour assister au départ ressortissant tunisien bloqué en RDC et à l’arrivée de 15 ressortissants congolais en confinement en Tunisie pour cause du Covid-19.

«C’est un plaisir et un honneur pour nous en tant qu’ambassadeur   d’avoir contribué au rapatriement de frères et sœurs de la RDC qui étaient bloqués en Tunisie », saluant les relations stratégiques entre les deux pays, tout en rappelant de la visite en RDC, ex-Zaïre,  du feu Président tunisien Habib Bourguiba, un ami intime au feu Maréchal Mobutu.

Par ailleurs, Charles Muanda, chef des travaux à l’INBTP, a salué l’implication du gouvernement dans le rapatriement des Congolais confinés en Tunisie où il a fait plus de six mois pour des recherches dans les domaines de l’hydraulique et de l’environnement pour un doctorat. 

ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *