10 août 2020

Le Jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de suspendre provisoirement le joueur Iliass Haddad de Raja Club Athletic de Casablanca en attendant le rapport des officiels du match de Lubumbashi et la comparution du joueur lui-même.

Lors de sa réunion tenue au siège de la CAF au Caire, en Egypte, le dimanche 8 mars 2020, le Jury disciplinaire de la CAF s’est penché sur les incidents survenus lors du quart de finale retour de la 24ème Ligue des champions 2019-2020 entre le TP Mazembe (RD Congo) et le Raja Club Athletic (Maroc), disputé samedi 7 mars 2020 à Lubumbashi, indique lundi le site de l’instance du football africain.

« Alors que les arbitres inspectaient le terrain, il y a eu confrontation entre des joueurs du Raja et les supporters du TP Mazembe à proximité du tunnel », note le site qui fait savoir les décisions suivantes : « Après avoir vu la vidéo de l’incident en question, Le Jury disciplinaire de la CAF a décidé: de poursuivre l’enquête sur l’affaire en cours, les officiels du Raja Club sont tenus d’envoyer leurs commentaires relativement à l’incident, qui a eu lieu lors du match en question, le 15 mars 2020 au plus tard. De plus, ils doivent se présenter devant le Jury disciplinaire lors de leur prochaine réunion pour une audition officielle ; de suspendre le joueur no. 15 ILIASS HADDAD immédiatement et provisoirement d’ici jusqu’à ce que le joueur en question se présente devant le Jury Disciplinaire lors de leur prochaine réunion pour une audition officielle. »

Mise au point sur les mensonges du Raja

Le TP Mazembe a, dans un communiqué, fustigé les mensonges du Rja Club Athletic de Casablanca selon lesquels Mazembe aurait empêché les joueurs marocains d’accéder à leur vestiaire à la mi-temps de la rencontre.

« A la mi-temps de TPM-Raja, le staff technique marocain a décidé que ses joueurs n’accèderaient pas à leur vestiaire. Pendant ce quart d’heure de repos, les officiels de la CAF ont tenu à clarifier les choses avec la partie marocaine, qui motivera sa décision par le fait qu’ils devaient rester à l’air libre pour garder la température thermique …

 

Des images montrant les joueurs de Raja assis à même le sol ont paru dans la presse marocaine accusant le TPM d’avoir empêché les Rajaouis d’accéder au vestiaire. Or, on les voit très décontractés, ce qui est étonnant pour des joueurs refoulés… », écrit Tpmazembe.com, ajoutant : « Le TP Mazembe s’insurge contre ces accusations fallacieuses et tient à préciser que la clef du vestiaire a été remise aux officiels marocains avant l’arrivée de leur équipe au stade.

 Ces derniers ont gardé cette clef à la mi-temps et à la fin du match ils ne l’ont jamais rendu après s’être douchés avant de se rendre directement à l’aéroport.

La direction du TPM décrie tous ces mensonges éhontés colportés par des officiels du Raja. »

 Le TP Mazembe a promis de saisir la CAF pour dénoncer toutes ces accusations mensongères et la sale campagne de dénigrement que mène le Raja, lequel ne doit plus continuer à manipuler l’opinion sportive, espérant que les rapports des officiels rétabliront la vérité. ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *