10 août 2020

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncé dimanche, la relance des relations diplomatiques avec l’Israël, avec l’ouverture d’une ambassade à Tel Aviv et d’une section économique à Jérusalem, dans son discours au forum de l’American israel public affairs committee (AIPAC) 2020, à Washington, aux Etats Unis d’Amérique.

Le Chef de l’Etat qui a annoncé également sa visite en Israël au courant de cette année, a dit qu’après plus de vingt ans sans une représentation au niveau adéquat, qu’il procédera dans les prochains jours à la nomination d’un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de cet Etat.

Pour le Président de la République, il s’agit d’un processus qu’il a solennellement réaffirmé, et qui se renforcera à la mesure de la consolidation de l’amitié entre les deux Etats et dans leurs intérêts réciproques avant de reconnaitre que les relations entre les deux pays sont restées longtemps en léthargie alors qu’ils ont pourtant d’énormes domaines de convergences d’intérêts sur le plan sécuritaire, économique, culture et scientifique.

S’agissant des questions sécuritaires, les nouveaux défis liés à la lutte contre le terrorisme, la corruption et au blanchiment d’argent ainsi que la lutte contre la cybercriminalité, donne l’opportunité de renforcer ces liens pour des objectifs partagés, a martelé le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans le même ordre d’idée, a-t-il poursuivi, il sera créé une section économique animée par un personnelle de haut niveau ayant la mission de promouvoir les relations économique entre la RDC et l’Israël.

L’expérience et le savoir faire d’Israël dans le domaine de l’agriculture, des sciences et de la technologie, a indiqué le Président de la République, ont toutes leur place en RDC qui s’étend sur 2 435 410 km2 et plus de 85 millions d’habitants mais n’exploite encore que 10% de ses terres arables et irrigables. Une partie infinitésimale de ses ressources en eau et de ses ressources minières estimées à plus de 24 mille milliard de dollars.

« Je désire tisser avec Israël des liens forts et une alliance dans laquelle mon pays sera une bénédiction pour la nation d’Israël selon la promesse de l’Eternel qui dit à Abraham dans Genèse 12-3, Je bénirai ceux qui te béniront », a souligné Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a, à cet effet, invité Israël à accroitre sa présence diplomatique et économique en RDC à la hauteur du potentiel qu’offre les relations entre les deux Etats et les deux peuples.

Auparavant, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il est venu s’adresser à ce forum, non seulement entant que Président de la République d’un pays ami d’Israël, mais aussi en son nom propre car son parcours personnel, a-t-il souligné, a fait de lui un grand ami et un fervent défenseur de la cause de ce pays.

« Par ma foi chrétienne qui tire sa source dans la création entre le créateur et le peuple juif, j’ai le plus grand respect pour le caractère prophétique de l’histoire de son peuple et de son destin. Boussole des nations et horloge du monde, Israël est au cœur de notre civilisation judéo-chrétienne. Vous comprenez donc mon attachement particulier envers la nation d’Israël, son peuple ainsi que sa ville sainte, selon qu‘il est écrit dans les psaumes de David, Priez pour la paix de Jérusalem ». C’est dans ce contexte, qu’il a annoncé l’arrivée imminente en RDC du grand rabbin Albert Guigui qui viendra cette fois, pour le renforcement des liens sur le plan spirituel.

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a enfin, dans son allocution, félicité le pays hôte de ce forum, citant les Etats-Unis d’Amérique, qui a toujours été une bénédiction pour le peuple d’Israël et à cet égard, il a réaffirmé son soutien au Plan du Président américain, Donald Trump, en faveur du retour à une paix durable et à la coexistence pacifique entre l’Israël et la Palestine. ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *