12 août 2020

Le ministre d’État, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique ( EPST ), Willy Bakonga Wilima, a déclaré que la paie des enseignants est gratuite et ne requiert en retour aucune contrepartie, cadeaux ou rétro – commission de quelque nature que ce soit, au cours d’une descente qu’il a effectuée,  samedi, à l’institut de la Gombe,  à Kinshasa.

« Il est strictement interdit à quiconque, agent du Service de contrôle et de paie des enseignants ( SECOPE ), le proved et sous-proved, la coordination,  le préfet ou directeur d’écoles, agent payeur ou banquier,  de soutirer l’argent des enseignants sous n’importe quel prétexte », a-t-il décrié.

De la même manière,  a-t-il souligné,  le processus d’opération d’identification de nouvelles unités en cours, est  gratuite conformément aux instructions du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui est déterminé à revaloriser les enseignants ainsi que le système éducatif national.

Pour Willy Bakonga, les  enseignants sont les principaux metteurs en scène du processus de la gratuité de l’enseignement primaire.

Le ministre d’Etat de l’EPST a apporté cette précision suite aux nombreuses doléances et plaintes des enseignants non payés (NP) enregistrées lors de la paie des mois de janvier et février 2020, indique-t-on. ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *