Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :
AB536C29 1AD9 4B17 B946 2149224BCC33
AB536C29 1AD9 4B17 B946 2149224BCC33

A la Une

Primature : L’Organisation internationale pour le Bambou et le Rotin plaide auprès du premier ministre pour la rentabilité de ces deux produits de la RDC

Primature : L’Organisation internationale pour le Bambou et le Rotin plaide auprès du premier ministre pour la rentabilité de ces deux produits de la RDC

8468423B B547 4415 8749 0EC52ADD3318

 

Une délégation de l’Organisation internationale sur le bambou et le Rotin (INBAR), reçue mercredi 19 octobre 2022, par le premier ministre de la République Démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde, a plaidé pour la rentabilité du bambou et le Rotin en RDC.

La dépêche de la primature lue à RTNC.CD rapporte qu’au cours de cette séance de travail, les deux parties ont revisité la coopération entre le Gouvernement de la RDC et l’INBAR. Elles ont notamment évalué les avantages que la RDC pourra tirer de son adhésion à cette l’organisation internationale, si la procédure venait à être finalisée.

48838C51 1CC9 47A1 83AD 563DE5A30D06

 » Aujourd’hui, nous avons revisité la coopération entre le gouvernement de la République démocratique du Congo et l’organisation internationale pour le bambou et le rotin sur deux aspects. Sur le premier point, on s’est rendu compte que la RDC, c’est 62% des forêts du Bassin du Congo. C’est une opportunité énorme pour le développement du sous-secteur bambou et rotin, qui pourra diversifier l’économie de la RDC en créant de l’emploi pour les jeunes et pour les femmes tout en préservant l’environnement.
Le deuxième point de l’audience était donc la finalisation de la procédure d’adhésion de la RDC au traité d’Imba. Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a renouvelé le souhait du Gouvernement de la RDC de finaliser cette procédure dans de meilleurs délais tout en respectant la constitution de la RDC », a affirmé le Directeur et Chef de bureau pour l’Afrique centrale, René Kaam, devant la presse, au sortir de l’entretien.

D’après René Kaam, ces produits présentent les opportunités de diversification de l’écaonomie, de création d’emplois, et d’innovations technologiques qui sont en jeu avec la valorisation de ces deux produits ; avant d’ajouter que la RDC pourra, selon lui, construire des villes avec des bambous, puis préserver son environnement en faisant du charbon avec le bambou en remplacement du charbon de bois qui accentue la pression sur les forêts.

Créée en 1997, l’Organisation internationale sur le bambou et le rotin est une organisation intergouvernementale indépendante dont la mission est de promouvoir à l’échelle mondiale le développement du bambou et du rotin, au profit des populations et de l’environnement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous aimerez aussi ces articles

Médias

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

A la Une

La Couverture Santé Universelle décrétée par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo « Cause nationale » pour ce qu’elle représente pour...

monde

Dans le cadre d’une bonne préparation de cette compétition francophone prévue à Kinshasa l’année prochaine, Zeina Mina, directrice des jeux de la francophonie est...