Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

COP27 : Le Premier Ministre Sama Lukonde a échangé avec l’émissaire du président Dénis Sassou Ngwesso, sur la position commune des pays membres du Bassin du Congo

COP27 : Le Premier Ministre Sama Lukonde a échangé avec l’émissaire du président Dénis Sassou Ngwesso, sur la position commune des pays membres du Bassin du Congo

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a reçu en audience, mercredi 19 octobre 2022, à la primature, l’envoyée spéciale de Dénis Sassou Ngwesso, président de la République du Congo, la Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo et Ministre de la Coordination Technique, Arlette Soudan-Nonault, lit-on dans la dépêche de la primature parvenue à la rédaction de RTNC.CD.

Au cours de cette séance de travail, le chef de l’exécutif national congolais a abordé avec l’émissaire de Sassou Ngwesso la question relative à la position commune des pays membres du Bassin du Congo, en vue d’avoir un lieu de concertation, pour un nouveau narratif commun que les chefs d’État africains devront porter dans le cadre de leur plaidoyer à la COP27.

Cette question a été l’objet du courrier adressé au chef de l’État de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, par son homologue du Congo Brazzaville, Denis Sassou, président de la Commission climat du Bassin du Congo, l’une des institutions de l’Union africaine.

 

 » Nous, 54 États africains, au travers de trois commissions dédiées aux questions du climat, nos Chefs d’États ont décidé d’avoir un lieu de concertation, avoir un nouveau narratif qu’ils vont porter dans le cadre du plaidoyer « , a déclaré à la presse, Arlette Soudan-Nonault, au sortir de l’audience, avant d’ajouter :

 » Et donc nous voulons dire aujourd’hui au reste du monde que nous ne quémandons pas. Nous disons simplement aux pays riches que nous voulons un partenariat, qui soit un partenariat qui prenne en compte également notre besoin tout comme le leur, d’aller vers une transition énergétique, d’aller vers simplement une transition écologique « , a-t-elle insinuée.

Il faut signaler que les pays du Bassin du Congo sont déterminés à convaincre les pays riches à mettre des moyens pour que la préservation des forêts obtienne des compensations conséquentes en vue d’assurer le mieux-être des populations riveraines.
la Rédaction

Advertisement. Scroll to continue reading.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...