Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

KINSHASA : regard sur l’assainissement de la ville : 3 ans déjà (Enquête RTNC.CD)

KINSHASA : regard sur l’assainissement de la ville : 3 ans déjà (Enquête RTNC.CD)o

L’opération  d’assainissement de la ville province de kinshasa dénomée,  » Kin Bopeto »  s’avère être loin d’atteindre les objectifs assignés par l’hôtel de ville de kinshasa.

Le rythme de curages des canniveaux et d’évacuation des déchets tirés des canniveaux dans des  grands artères des communes urbaines et des poubelles publiques réflete la réalité de tarrain, constat fait par les reporters de RTNC.CD dépêchés ce lundi 19 septembre 2022 dans six communes servant d’échantillon représentatif

S’agissant de  communes ciblées notamment lingwala, kasa vubu, kalamu, Barumbu, kinshasa et une partie de la  Gombe, (côté marché central), les travaux de curages des caniveaux sont effectués par des structures informelles mais aussi les techniciens de surface de l’hôtel de ville de kinshasa. Ces éboueurs, (la plupart journaliers),  démotivés suite à un per diem anodin, font un travail à demi-mesure,  laissant, ainsi,  les décharges à la traine sur accotements de la chaussée, évaporant des odeurs nauséabondes, et font pousser les nids de poule; à cela s’ajoute, de montagnes de sable, des bouteilles en plastique entassées dans des ruisseaux

Cette pollution environnementale est à la base des aléas et des catastrophes enregistrés lors de la saison pluvieuse.

Des usagers de la route interviewés, dénoncent le manque de suivi des services compétants et surtout les passants qui jettent éperdument les déchets dans les caniveaux.

Pour histoire, l’opération  » Kin Bopeto » a été officiellement lancée le 19 octobre 2019 par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi dans la commune de Bandalungwa, à l’initiative du gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka.

Au début,  » Kin Bopeto » avait quatre axes majeurs à savoir, la lutte contre l’insalubrité, la nuisance sonore, le banditisme urbain, ( Kuluna), et la prostitution des mineures, ( Ujana). C’est un programme de cinq ans, avec un budget d’environ 363 millions d’euros. l’hôtel de ville a signé un partenariat avec le groupe turc Albarayk, le 8 février dernier pour renforcer l’assainissement, dans un premier temps, dans 7 communes du district de la Funa mais la salubrité laisse à désirer .
LA REDACTION

Advertisement. Scroll to continue reading.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...