Connect with us

Hi, what are you looking for?

Brèves :

A la Une

Insécurité à l’Est de la RDC : la FEC appelle les opérateurs économiques à travailler dans le sens de donner au président Tshisekedi les moyens de garantir la souveraineté nationale

Insécurité à l’Est de la RDC : la FEC appelle les opérateurs économiques à travailler dans le sens de donner au président Tshisekedi les moyens de garantir la souveraineté nationale

       

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a totalisé cinquante ans d’existence depuis sa création en République Démocratique du Congo.

Dans son discours au cours d’une cérémonie organisée à cette occasion, le président de cette organisation, Albert Yuma Mulimbi, a appelé les patrons d’entreprises à œuvrer pour une économie forte afin de donner au président de la République et au gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale.

«Nous allons commencer la fête [Ndlr : du cinquantenaire de la FEC], mais n’oublions pas que notre pays est attaqué à l’Est avec la complicité des pays étrangers et que nos compatriotes continuent de mourir en Ituri, dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu», a-t-il déclaré.

Et d’ajouter :

«bâtissons ensemble une économie forte pour donner au président de la République et au gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale. La paix à l’intérieur des frontières intangibles est la condition sine qua non à l’épanouissement de notre économie ».

Le président de la FEC Albert Yuma a aussi rappelé l’importance de la collaboration entre l’Etat et le secteur privé pour un développement de qualité des institutions publiques.

«C’est pourquoi hier, aujourd’hui et je l’espère comme demain en tant que syndicat patronal, nous serons toujours présents pour accompagner et conseiller toutes les autorités de l’Etat quand elles le souhaiteront et notre large présence à toute forme des rencontres au niveau national, local mais aussi international le prouve », a-t-il martelé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Albert Yuma a, par ailleurs, évoqué le projet « Renaissance de la FEC » pour expliquer la présence, à cette cérémonie, de 150 nouveaux opérateurs (non membres de la FEC), commerçantes et jeunes entrepreneurs qui sont, selon lui, la relève de cette association.

«Je l’ai souhaité [Ndlr : leur présence à cette cérémonie] ainsi car je voulais leur montrer que durant cette année jubilaire, la majorité des activités et manifestations leur seraient consacrées », a-t-il poursuivi.

En tant que chambre de commerce, la FEC a, entre autres, pour missions de promouvoir les intérêts des entreprises membres ; favoriser les réunions d’affaires avec des partenaires extérieurs ; représenter le secteur privé national dans les négociations avec les différents ministères et renforcer la compréhension entre les membres et avec le gouvernement.

Journée internationale de la francophonie

Vous aimerez aussi ces articles

A la Une

En République Démocratique du Congo, la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) entre dans une nouvelle ère de son histoire avec son média en ligne...

A la Une

Au cours d’un entretien avec la presse, Madame Tina Salama, porte-parole adjointe du chef de l’Etat, a tenu à rappeler aux groupes armés qui...

Energétique

Les équipes de la société nationale d’électricité, (SNEL), déployées au barrage Inga 2 pour les travaux de maintenance ont terminé le tronçonnage et l’évacuation...

Sports

Les Légendes du FC Barcelone et ceux des Léopards de la RDC vont livrer un match ce dimanche 12 novembre 2023 au stade des...