Revue de Presse Congolaise du 30 Septembre 2019

Revue de Presse Congolaise du 30 Septembre 2019

Revue de Presse Congolaise du 30 Septembre 2019

La presse parue ce lundi à Kinshasa revient sur l’adoption par le gouvernement, au cours du conseil des ministres tenu le 27 septembre, du projet de loi des finances pour l’exercice 2020.

Le premier budget de l’ère Félix Tshisekedi devait être censé celui qui marque les esprits en faisant ressortir les ambitions réelles du chef de l’Etat à engager le pays dans la voie du progrès. Pour l’exercice 2020, le gouvernement Ilunga Ilunkamba mise sur un budget de 7 milliards Usd, équilibrés en recettes et en dépenses, rapporte Le Potentiel.

Face aux nombreux défis que s’est imposé le chef de l’Etat, rappelle le journal, ce budget paraît modique.

Autorité budgétaire, le Parlement a le devoir de tout mettre en œuvre pour le ramener à hauteur de 10 milliards USD, conseille le quotidien pour qui, il faut mobiliser tous les services de l’Etat pour limiter le coulage des recettes.

Sinon, toutes les promesses du chef de l’Etat vont fondre comme neige au soleil, conclut Le Potentiel.

Le vice-Premier ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo, a rappelé que le plafond fixé par le premier gouvernement post alternance a été retenu sur base des indicateurs macro-économiques, note Africanewsrdc.net.

Par rapport au Budget 2019, chiffré à CDF 10.353,3 milliards, soit USD 5,9 milliards, il se dégage dans l’avant-projet de l’exercice 2020 un accroissement de 14,5%, analyse le site web.

Adopté lors du Conseil des ministres, ce projet de budget pour l’exercice 2020 sera déposé à l’Assemblée Nationale probablement cette semaine par le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, croit savoir Le Phare.

Comme lors de l’investiture de son équipe, fait remarquer le tabloïd, le chef du gouvernement devrait convaincre la représentation nationale sur les données ayant concouru à son élaboration ainsi qu’à sa fixation à hauteur de 7 milliards de dollars américains.

Pour le député Henri Thomas Lokondo, ce projet de Loi de Finances est insuffisant pour permettre à l'exécutif national de matérialiser son programme décliné en 15 piliers, rapporte Forum des As.

Néanmoins, le député du groupe parlementaire PALU & Alliés estime que ledit projet de Loi pourrait toujours être amélioré lors de son examen à la Chambre basse du Parlement, nuance le journal.

Le député Garry Sakata trouve ce projet de budget sans ambition et ne voit pas comment le gouvernement répondra aux enjeux du pays, indique Actualite.cd.

Pour Jacques Djoli, indique le site web, « ce budget confirme la continuité de non effort et de non rupture ».

Tshisekedi avec les institutions de Breton Wood ce lundi

Dans un autre registre, les médias kinois reviennent aussi sur la rencontre du Président Tshisekedi avec les institutions de Breton Wood.

Le chef de l’Etat a rendez-vous ce lundi 30 septembre, avec les de la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International, renseigne Le Phare.

Il va s’enquérir de leur engagement, donné aussi bien à Kinshasa qu’en avril dernier à Washington, lors de sa première visite officielle aux USA, d’accompagner la République Démocratique du Congo dans sa volonté d’assainir ses finances publiques, notamment en maximisant les recettes publiques et en comprimant les dépenses, de financer ses projets d’investissement, surtout ceux ayant un impact sur le social, note le quotidien.

Ce sera sans doute l’occasion, pour lui, de signer les lettres d’intention en rapport avec l’engagement de la RDC à respecter les conditions requises pour bénéficier des appuis financiers de la BM et du FMI, notamment en matière de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption, d’amélioration du climat des affaires, ajoute le tabloïd.

Félix Tshisekedi accompagné notamment de quatre gouverneurs des provinces du Kasaï-Central, de l’Ituri et les deux Kivu, entend mener un plaidoyer pour obtenir de la Banque mondiale, des appuis financiers en faveur de ces entités, victimes des affres de la guerre, révèle Cas-info.ca.

Les quatre gouverneurs ont préparé chacun des projets intégrateurs et porteurs de croissance avec des indications chiffrées à proposer à la Banque mondiale, détaille le site web.

rtnc-admin

Leave a Reply

Close