Retour à Kinshasa du Président Félix Tshisekedi en provenance d’Abuja

Retour à Kinshasa du Président Félix Tshisekedi en provenance d’Abuja

Retour à Kinshasa du Président Félix Tshisekedi en provenance d’Abuja

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a regagné Kinshasa  samedi soir au terme d’une visite de travail de 48 heures  à Abuja au Nigeria, où il a pris part du 26 au 27 au 5ème Forum sur l’entrepreneuriat en Afrique, organisé par la Fondation Tony Elumelu.

A cette occasion, le président  de la République a annoncé  la création d’ici la fin de ce mois de juillet, d’un fonds de garantie devant  permettre aux banques de faciliter l’octroi des crédits aux jeunes. «Par ce fonds de garantie, nous pensons, dans un premier temps, pouvoir couvrir les risques que les banques hésitent à prendre, mais aussi nous allons imposer à celles-ci de ne pas dépasser les 5% de taux d’intérêt. Cela va booster le génie créateur des jeunes et permettre la croissance que nous attendons de cette catégorie de la population. Cela mettra aussi fin à la fuite de nos cerveaux », a-t-il laissé entendre. «Pour développer nos pays, nous avons un atout majeur, au-delà de nos richesses et potentialités, c’est la population, surtout sa jeunesse. Nous devons tout mettre en œuvre pour garder ces enfants du pays chez eux, en leur permettant, par un encadrement responsable, de pouvoir investir là où ils sont. De la sorte, nous allons accélérer le développement. Mon pays offre énormément d’opportunités. J’ai vu ici qu’il y a des banquiers, des femmes et hommes d’affaires intéressés par le secteur énergétique, par l’agriculture, par les mines, j’aimerais dire qu’il y a de la place pour tous ceux-là en RDC», a-t-il poursuivi.

A l’instar de ses homologues du Rwandais et du Sénégal, Félix-Antoine Tshisekedi, a mis à profit cette occasion pour s’entretenir, à l’initiative du président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d’un petit déjeuner, avec des investisseurs nigérians à qui il a demandé d’investir en RDC.

Il a aussi  été encouragé  par le  président de la BAD pour son leadership visionnaire  et lui avait assuré du soutien de son institution dans la réalisation de  grands  projets notamment le Grand Inga.

rtnc-admin

Leave a Reply

Close