Première célébration de la Journée africaine de lutte contre la corruption en RDC

Première célébration de la Journée africaine de lutte contre la corruption en RDC

Première célébration de la Journée africaine de lutte contre la corruption en RDC

Les journaux parus à Kinshasa vendredi 12 juillet 2019, se consacrent sur le discours tenu par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, au cours de la 1re cérémonie commémorative de la Journée africaine de lutte contre la corruption.

« Le Chef de l’Etat annonce une série de mesures pour juguler la corruption en RDC », titre Agence congolaise de presse (ACP). Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncé une série de mesures qu’il compte prendre dans un proche avenir pour lutter efficacement  contre la corruption sous ses différentes formes en RDC, au cours de la cérémonie commémorative de la Journée africaine de lutte contre la corruption qu’il a présidée à Kimpesky Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa, explique le média public.

Le Président Tshisekedi a annoncé, à cette occasion, qu’il va dans un avenir proche,  signer et déposer les instruments de ratification de la convention de l’Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption, écrit l’agence nationale, ajoutant que cette ratification permettra sans nul doute à la RDC de récupérer les avoirs et  les produits de transactions de la corruption disséminés dans les paradis fiscaux au détriment du bien-être social du peuple congolais. Sur le plan institutionnel, le Chef de l’Etat a annoncé la création sous peu, au sein de son cabinet, d’un service spécialisé dénommé « Coordination pour le changement de mentalité », (CCM), qui aura entre autres missions, d’assurer la prévention, la sensibilisation et la lutte contre toutes sortes d’antivaleurs.

Au chapitre diplomatique, la presse officielle note que l’ambassadeur de la Turquie en RDC, Salih Bogaç Guldere a affirmé que la coopération entre les Académies diplomatiques de la RDC et celle de son pays est au beau fixe et va continuer, lors d’une réception organisée en l’honneur de 10 jeunes diplomates congolais formés du 24 au 28 juin 2019, à l’Académie turque, à Ankara. « Dix jeunes diplomates congolais ont été formés pendant une semaine, notamment sur la politique étrangère de la Turquie et la correspondance », a dit M. Salih Bogaç Guldere qui a ajouté que le souhait formulé par l’Académie congolaise auprès de celle de la  Turquie  est  en plein examen.

Au sujet de la Journée africaine de lutte contre la corruption, Forum des As relève la promesse du Président de la République de doter les animateurs de la Justice de ressources adéquates pour les permettre de bien faire leur travail. Le Chef de l’Etat a pris l’engagement de pouvoir solliciter et obtenir du Parlement la modification de la Loi électorale en ce qui concerne les modes d’élections des députés provinciaux, des gouverneurs de provinces et des sénateurs, poursuit le journal.

A propos de la réception de 10 jeunes diplomates congolais formés  à l’Académie diplomatique turque, le quotidien note que la formation consistait en des conférences sur la politique étrangère de la Turquie, la politique africaine d’Ankara et la correspondance diplomatique.

«Félix Tshisekedi déterminé à sévir les corrupteurs et les corrompus», titre Le Potentiel. « J’insiste sur l’approche répressive pour lancer ainsi un message fort contre les intouchables corrupteurs et corrompus d’hier et d’aujourd’hui. Sous mon mandat, ces intouchables sont appelés à la reconversion par la stricte observation de la loi», ajoute le journal qui cite le Chef de l’Etat.

Dans la rubrique des formations politiques, le quotidien annonce que la réunion du présidium de la plateforme « LAMUKA » est repoussée au 24 Juillet, expliquant qu’il est peut-être difficile que Freddy Matungulu y prenne part parce qu’il vient d’être nommé administrateur à la Banque africaine de développement (BAD), sur proposition du Chef de l’Etat. « Ce report s’explique du fait des agendas assez chargés de différents leaders de cette plateforme. Tous les leaders sont attendus et ils seront là. Ils sont tous informés », selon le porte-parole du coordonnateur Moise Katumbi, Chérubin Okende qui a précisé qu’au menu de la réunion, il y a la question centrale de l’évaluation de la situation politique dans le pays et de la situation en interne au sein de la plateforme Lamuka.

Sur la lutte contre la corruption, Le Phare décèle que le Chef de l’Etat est décidé à fouiller les paradis fiscaux, poursuivant que la campagne de récupération des avoirs et produits du peuple congolais spoliés par des individus sans foi ni loi visent à les mettre à la disposition de celui-ci en vue de l’amélioration de ses conditions de vie

rtnc-admin

Related Articles

Leave a Reply

Close