Pour une fin d’année heureuse

Pour une fin d’année heureuse

Pour une fin d’année heureuse

A l’issue d’une réunion marathon à la présidence de la république, des représentants de la FEC et le gouverneur de la ville de Kinshasa ont été instruits de surveiller sur le marché, la baisse de prix de 18% pour les produits de consommation courante.

Sur instruction du Président de la République Joseph Kabila Kabange, le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Néhemy Mwilanya Wilondja, a présidé, au Palais de la Nation, dans la matinée du vendredi 09 décembre 2016, une importante séance de travail de portée sociale, avec la délégation des opérateurs économiques, importateurs des produits de première nécessité.

Rencontre à laquelle ont pris part les hauts cadres des instances nationales et provinciales de la ville de Kinshasa, que la question vitale des produits de première nécessité intéresse.

Selon le ministre de l’Economie sortant, ayant pris part à cette réunion, il a été question de suivre les prix sur le marché parce que, depuis un certain temps, il s’observait une augmentation des prix variant entre 5 et 10%, alors que le gouvernement venait de consentir d’énormes efforts en suspendant momentanément pour une durée de trois mois la TVA, tant à l’importation qu’à l’exportation. Et cela devait avoir pour effet, la réduction sensible des prix sur le marché auprès des consommateurs, a-t-il fait remarquer.

Au cours de cette entrevue, a laissé entendre le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, la situation économique a été passée en revue et il a été convenu entre les deux parties, que les prix soient fixés de manière consensuelle, tant pour les importateurs, donc les grossistes, que pour les détaillants. Et ces prix vont être communiqués et portent essentiellement sur les biens de première nécessité (chinchards, poulets, lait et la viande). « Il est évident également qu’une attention particulière doit être accordée à la production intérieure (maïs, maniocs…) et d’autres produits de grande consommation, de manière à ce que toute la période ici, jusqu’au début de l’année prochaine, que les prix restent stables », a renchérit Bahati.

Pour ce qui est du taux de change, le ministre Bahati a indiqué qu’il va être géré au quotidien par la Banque centrale du Congo, de manière à ce qu’il ne vienne pas perturber ce que le gouvernement et les opérateurs économiques se sont convenus.

Pour sa par, l’administrateur délégué de la Fédération des entreprises du Congo (Fec), Kimona Bononge, a fait savoir que l’on doit permettre aux opérateurs économiques de travailler dans la sérénité. Raison pour laquelle, a-t-il poursuivi, que le contrôle fiscal a été suspendu depuis le début du mois de novembre 2016 jusqu’à fin janvier 2017. M. Bononge invite, par ailleurs, l’institut d’émission, de freiner la dépréciation du franc congolais pour espérer à une solution durable.

Pour sa part, le gouverneur André Kimbuta a remercié sincèrement, non seulement au nom des Kinois mais également au nom de tous les gouverneurs de la Rdc, en sa qualité de doyen des chefs des exécutifs provinciaux, le Chef de l’Etat Joseph Kabila, à qui revient l’initiative de revoir les prix à la baisse, pour une fin heureuse de l’année 2016. D’après lui, cette décision sera d’application dans toutes les grandes villes du pays.

A en croire le gouverneur Kimbuta, les grossistes, les demi-grossistes et les détaillants de la capitale seront surveillés afin qu’ils appliquent à la lettre cette mesure.

Il sied de noter que c’est depuis près de deux semaines que les prix de plusieurs produits de consommation courante ont augmenté. Le prix du sac de riz de 25 kg est passé de 24 000 à 28 000 francs congolais (19,5 à 22,7 dollars américains). Le prix du sachet de sucre de 5 kg a augmenté de 1 500 francs congolais (1,2 dollars) alors que celui du bidon d'huile de 5 litres a accru de 2000 francs congolais (1,6 dollars américains). Mais à partir de ce lundi, cela ne sera plus le cas, pour autant que le Président de la République décide de gérer personnellement la lutte contre les spéculations des prix.

rtnc

Dans la même catégorie

Laissez un commentaire

Close