Le Président de la République invite les bourgmestres et les jeunes à s’approprier l’Opération «Kin-bopeto»

Le Président de la République invite les bourgmestres et les jeunes à s’approprier l’Opération «Kin-bopeto»

Le Président de la République invite les bourgmestres et les jeunes à s’approprier l’Opération «Kin-bopeto»

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a invité samedi, le 19 octobre 2019, les bourgmestres, les chefs de quartiers et les jeunes, sous la supervision du gouverneur de la ville de Kinshasa, à s’approprier  l’Opération «Kin-bopeto », au cours du lancement officiel de ce programme, dans la commune de Bandalungwa.

Selon le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, tout le monde doit s’organiser dans les quartiers, dans chaque commune pour l’effectivité de cette opération, particulièrement les jeunes qui reflètent l’espoir de la RDC.

«Les jeunes doivent être équipés et motivés, grâce notamment aux taxes perçues dans les marchés municipaux, et petit à petit nous allons apprendre comment protéger le pays», a dit le Chef de l’Etat, avant d’ajouter «qu’il faut que les citoyens congolais principalement les jeunes apprennent à jeter les immondices et autres  déchets dans les containers, en attendant le ramassage pour les déposer au Centre de transit de déchets».

Pour le Président de la République, «avec la volonté, nous pouvons rendre Kinshasa propre et en finir avec les  maladies, les moustiques, les érosions et d’autres problèmes dus à la négligence humaine en vue de changer l’image de la capitale».

Il  a, aussi mis un accent sur la nécessité de la réhabilitation des espaces verts à Kinshasa, avant de rappeler que la RDC est vaste avec une population toujours croissante, tout en déplorant le déboisement systématique des arbres alors que «ceux-ci nous protègent grâce à l’oxygène et l’air que nous respirons». «Nous allons réussir cette opération avec le concours de tous, parce que depuis mon ascension à la magistrature suprême, nous prenons la vision du peuple d’abord, c’est-à-dire,  le peuple doit être au centre de toute action», a-t-il ajouté.

«Je suis votre serviteur, je suis venu travailler pour vous les Congolais.  Députés,  ministres et bourgmestres, nous sommes tous les  serviteurs du peuple.  Nous ne sommes pas venus chercher à nous enrichir, mais plutôt travailler pour l’intérêt du peuple. Vous peuples, vous devez demander aux autorités de faire leur part et vous aussi vous devez faire votre part, celle qui consiste à rendre votre environnement propre, comme l’a dit le gouverneur de Kinshasa», a-t-il souligné.

La cérémonie du lancement de l’opération «Kin-bopeto» s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement, des parlementaires, des bourgmestres et des autorités urbaines.

Le gouverneur annonce l’intervention des 3 sociétés pour la collecte et recyclage des immondices

De son coté, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a annoncé l’intervention prochaine des 3 sociétés qui procéderont chaque mois, à la collecte et au recyclage des immondices.

Gentiny Ngobila Mbaka  qui a invité les Kinois à un changement de mentalité, a exhorté  ces derniers  à participer chaque dernier samedi du mois, aux travaux d’assainissement d’intérêt communautaire, avant de rappeler qu’à l’accession de l’indépendance, la capitale comptait 400.000 habitants et aujourd’hui, il y a environ 15 millions d’habitants, alors que les infrastructures coloniales étaient prévues pour moins d’un million  d’habitants.

Les habitants de Limete appelés à s’approprier la lutte contre l’insalubrité

Le bourgmestre de la commune de Limete, Douglas Nkuli, a appelé samedi, ses administrés, à s’approprier la lutte contre l’insalubrité, à la faveur du lancement de l’Opération «Kin-bopeto», initiée par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka.

M. Nkuli a fait savoir que sa commune reçoit de tout cœur cette opération, car depuis toujours, elle vise une identité propre et aimerait faire de Limete, la commune la plus propre de la ville de Kinshasa.

Il a demandé à ses habitants de renforcer les mesures de propreté en évitant de jeter les immondices sur la place publique afin de remporter la coupe mise en compétition  par l’autorité provinciale dans le cadre de cette opération.

Le bourgmestre Nkulu, a saisi cette opportunité pour sensibiliser les habitants de différents quartiers à l’assainissement de leur milieu vital, avant d’inspecter les artères principales de sa municipalité.

Un concours de danse a été organisé pour transmettre les messages du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et de l’autorité urbaine, Gentiny Ngobila au sujet de cette opération d’assainissement de la capitale congolaise.

L’Opération «Kin-bopeto», une affaire de santé pour le bien-être de la population de Ngiri-Ngiri

Le bourgmestre de la commune de Ngiri-Ngiri, Ernestine Mujinga, a déclaré samedi, que l’Opération «Kin-bopeto», constitue une affaire de santé pour le bien-être de la population de sa juridiction, au cours du lancement officiel de cette opération, dans sa municipalité.

Mme Mujinga, accompagnée du coordonnateur de cette opération à Ngiri-Ngiri, Fela Anole, des chefs des quartiers et des rues, ont visité les principales artères de  cette municipalité, dont les avenues  Niangara allant de la direction Assosa jusqu’au niveau du «24 novembre» (ex-libération), les avenues Kasa-Vubu, Elengesa, Saio et  le marché « Bayaka » en vue de palper du doigt les réalités sur le terrain de cette opération.

Pour elle, «Kin-bopeto» est une vision importante qui vise à rendre la ville de Kinshasa viable, y compris sa municipalité, avant de procéder elle-même au balayage de l’avenue 24 novembre, invitant sa population à un engagement total.

Adhésion massive de la population de Matete à l’opération «Kin-bopeto»

Le bourgmestre de la commune de Matete, Adrien Longange, accompagné du directeur de cabinet du gouverneur et coordonnateur de l’opération à Kinshasa, Sido Kasanda, a salué l’adhésion de sa population à l’opération «Kin-bopeto». «Je suis satisfait de la réaction spontanée de la population de Matete qui a adhéré au mot d’ordre du gouvernement de la ville de Kinshasa», a-t-il dit.

Il a souligné que tout le monde est concerné par l’assainissement, parce que ce sont nos familles qui produisent des déchets ménagers, et son  évacuation s’avère importante. M. Longange a évoqué les problèmes de manque d’une décharge de transit à Matete, pouvant aider les services compétents à l’évacuation finale, avant d’appeler les autorités urbaines à s’impliquer pour une solution idoine à ces préoccupations.

Il a remercié le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, pour cette initiative qui aide la population à entretenir son environnement, car «la saleté tue mais la propreté sauve».

La commune de N’djili déterminée à remporter le Trophée «Kin-bopeto»

Le bourgmestre de la commune de N’djili, Mussa Abdul Razac, s’est dit déterminé à remporter le trophée «Kin-bopeto», promis par le gouverneur de la ville de Kinshasa, à la commune la plus propre.

Mussa Abdul a salué l’initiative du gouverneur, car, a-t-il ajouté, tous ses administrés se sont mobilisés pour rendre la commune de N’djili propre. «Aujourd’hui à N’djili, on ne parle plus des nuisances sonores, c’est aussi possible de vaincre l’insalubrité. Chaque samedi, les avant-midi seront consacrés à l’assainissement de l’environnement», a-t-il insisté.

Abdul Mussa a visité, à cet effet, quelques quartiers de sa municipalité,  avant de donner un ultimatum d’une semaine à tous les propriétaires des voitures stationnées dans les avenues et emprises publiques de trouver un autre endroit pour les garer.

Les habitants de Lemba exhortés à se soumettre à «Kin-bopeto»

Le bourgmestre de la commune de Lemba, Jean Nsaka, a exhorté sa population à se soumettre à l’opération «Kin-bopeto» dans le cadre de l’assainissement de l’environnement.

Le bourgmestre Nsaka a, à cette occasion, mis de mini bus à la disposition de ses administrés pour jeter des immondices gratuitement, avant de  les appeler à garder l’environnement propre et sain en vue de protéger leur santé.

La commune de Lemba, doit être un exemple pour toutes les communes, a-t-il dit, avant de lancer le slogan « Lemba sans déchet ».

Appel à une prise de conscience de la population de Barumbu

Le bourgmestre de la commune de Barumbu, Willem Guillaume Ilunga Sefu a, quant lui, appelé les habitants de sa juridiction à une prise de conscience pour rendre la ville propre.

«L’homme ne peut pas vivre éternellement dans la saleté et notre santé dépend de notre environnement, puisque la propreté est un état d’esprit», a dit le bourgmestre Willem Guillaume Ilunga Sefu, soulignant que lorsque les hommes sont sensibilisés à l’insalubrité, celle-ci ne peut pas résister. «Nous sommes accompagnés de la police et d’autres services municipaux, notamment l’habitat, l’hygiène  ainsi que l’environnement pour la réussite de cette opération. La sensibilisation va se poursuivre  porte par porte, et les récalcitrants vont subir la rigueur de la loi», a-t-il promis.

Les habitants de Kasa-Vubu invités à soutenir «Kin-bopeto»

Les chefs des quartiers Anciens combattants et Office national de logement (ONL), dans la commune de Kasa-Vubu, MM. André Nzumba et Hilaire Mushi, ont invité samedi les habitants de leurs quartiers respectifs, à soutenir la vision du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka et leur bourgmestre, Meta Mbuyi, dans la réussite de l’Opération «Kin-bopeto», au cours d’une série de travaux, dans le cadre du lancement officiel de ce programme. ACP/

rtnc-admin

Leave a Reply

Close