Le Partenariat mondial pour l’Education planche sur le soutien financier dans la gratuité de l’éducation en RDC

Le Partenariat mondial pour l’Education planche sur le soutien financier dans la gratuité de l’éducation en RDC

Le Partenariat mondial pour l’Education planche sur le soutien financier dans la gratuité de l’éducation en RDC

L’Etat congolais a bien rendu effective la gratuité de l’enseignement primaire public sur l’ensemble du territoire national. Même si le coût d’une telle mesure laissait planer le doute sur sa faisabilité, des intervenants du secteur s’y activent avec des promesses financières à l’appui.

La gratuité à l’école primaire est entrée en vigueur le 2 septembre 2019, date de la reprise effective des activités scolaires en République démocratique du Congo. Treize ans se sont écoulés après l’inscription de cette mesure dans la Constitution depuis 2005 selon laquelle l’enseignement primaire est décrété gratuit et obligatoire.

Pour concrétiser la promesse de campagne du président Félix Tshisekedi, cette mesure est en passe de faire écho dans les milieux du secteur éducationnel en ce sens qu’elle permet entre temps aux Congolais les moins fortunés d’offrir à leurs enfants un enseignement qui était jusque-là inaccessible.

En effet, des organismes internationaux ont emboîté le pas à cette mesure.

En marge de son séjour à Kinshasa, la directrice générale du Partenariat Mondial pour l'éducation (PME) s'est entretenu ce lundi 04 novembre 2019 avec le ministre d'état de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST).

rtnc-admin

Leave a Reply

Close