Le ministre ai de l’EPSP rassure de la suppression des frais payés par les parents aux écoles publiques

Le ministre  ai de l’EPSP rassure de la  suppression des  frais payés par les parents aux écoles publiques

Le ministre ai de l’EPSP rassure de la suppression des frais payés par les parents aux écoles publiques

Le ministre  ai de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Emery Okundji, a rassuré mercredi,21 Août 2019 à Kinshasa, au cours d’un point de presse au siège dudit ministère dans la commune de Gombe, que le gouvernement congolais a décidé de supprimer les frais payés par les parents aux écoles publiques.

Il s’agit des frais de minerval, des bulletins, d’assurance et d’identification des élèves qui sont pris en charge par l’Etat. «Il n’y a aucune raison de faire payer aux parents ces frais. Aux parents de refuser toutes formes des frais indument perçus notamment les frais d’inscriptions et de confirmations», a martelé Emery Okundji, avant d’annoncer des sanctions sévères à l’endroit des écoles qui continueront à percevoir de manière indument l’argent des parents et qui ne vont pas rembourser ces frais déjà payés.

A une question, il a également indiqué que le gouvernement a pris en charge la motivation des enseignants en ce qui concerne leur salaire, leur logement et leur transport.

Le ministre ai de l’EPSP a fait savoir que la gratuité de l’Enseignement « ne veut pas dire que les parents doivent baisser les bras. Plutôt, elle veut dire que le gouvernement a supprimé tous les frais qui étaient payés par les parents cité ci-haut».

Emery Okundji a rappelé que lors de son investiture, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, avait exprimé sa ferme volonté de rendre effective la gratuité de l’Education de base, dès la rentrée scolaire 2019-2020. «L’objectif est d’améliorer la qualité de l’enseignement pour permettre à tous les enfants congolais sans discrimination en âge de scolarité de suivre une formation de qualité», a-t-il poursuivi,  avant de définir l’éducation comme un pilier pour l’épanouissement individuel et le développement de la société.

La table ronde sur la gratuité de l’Enseignement de base annoncée du 22 au 24 août à Kinshasa

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Emery Okundji, a annoncé l’organisation du 22 au 24 août 2019, à Kempeski Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa, une table ronde sur la gratuité de l’Enseignement de base avec tous les partenaires du secteur de l’éducation.

L’objectif de cette table ronde, a-t-il renseigné, est d’examiner les modalités pratiques qui permettront la mise en œuvre effective de la gratuité de l’Enseignement de base, dès la rentrée scolaire prochaine.

La première table ronde en 2016 avait révélé certaines contraintes qui n’ont pas permis d’atteindre les résultats attendus.

Il s’agit de la dégradation macroéconomique en 2015, l’insuffisance de la préparation et de l’accompagnement de la mise en œuvre de la politique de gratuité, le faible niveau des salaires des enseignants et des frais de fonctionnement alloués aux écoles primaires publiques ainsi qu’aux bureaux gestionnaires, rappelle-t-on. ACP

rtnc-admin

Related Articles

Leave a Reply

Close